Maison

Les équipements liés au gaz naturel

Dossier - Énergie : tout savoir sur le gaz naturel
DossierClassé sous :chauffage , Environnement , gaz naturel

-

Le gaz naturel est la troisième source d'énergie utilisée dans le monde. Présent naturellement dans la nature, ce combustible fossile peut être utilisé pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et possède également des applications dans le domaine de l'industrie. Découvrez dans ce dossier les possibilités énergétiques offertes par le gaz naturel.

  
DossiersÉnergie : tout savoir sur le gaz naturel
 

Les équipements liés à l'utilisation du gaz naturel pour se chauffer sont de différents types : chaudière basse température, chaudière à condensation ou chaudière hybride. Il existe aussi aujourd'hui un système de thermostat connecté pour réguler la température.

Dans un logement occupé à plein temps, il existe différentes installations de chauffage central au gaz : radiateurs ou plancher chauffant. L'installation peut fonctionner avec différentes énergies, classiques ou renouvelables.

Le gaz naturel est l'une des moins coûteuses à mettre en œuvre en raison de l'absence de système de stockage et du bon rapport qualité/prix des générateurs comme la chaudière à condensation gaz, d'autant plus s'ils sont déjà équipés d'une boucle de distribution d'eau chaude desservant des radiateurs.

La chaudière basse température

Une chaudière standard élève l'eau du circuit de chauffage à une température comprise entre 65 et 90 °C. Elle consomme donc beaucoup d'énergie et ses périodes d'arrêt entraînent des pertes calorifiques importantes. Un modèle basse température, conçu pour chauffer l'eau à moins de 50 °C, permet jusqu'à 20 % d'économie avec un rendement approchant 90 %. Condition sine qua non, être relié à un réseau d'émetteurs adaptés : radiateurs ou planchers chauffants basse température. Notons que ce type d'équipement n'est plus en vente pour les maisons individuelles, mais seulement pour les logements collectifs.

Le chauffage au gaz peut être obtenu à l'aide d'une chaudière à condensation, une chaudière hybride et un éco-générateur. © DR

La chaudière à condensation

Une chaudière gaz à condensation est tout aussi performante qu'une chaudière classique. D'autant que son fonctionnement reprend le même principe qu'une chaudière traditionnelle et permet en plus de tirer profit de toute l'énergie produite lors de la combustion du gaz. Gains possibles : 35 à 40 % d'économie par rapport à une chaudière d'ancienne génération et un rendement supérieur à 100 % dans des conditions optimales.

Dans une chaudière classique, le circuit d'eau du chauffage central est réchauffé grâce à la combustion du gaz naturel. La chaudière gaz à condensation tire profit de l'énergie contenue dans les fumées de combustion. Les fumées émises lors de la combustion du gaz naturel contiennent de la vapeur d'eau. Cette dernière condense, en libérant de la chaleur. Cette chaudière convient aussi bien pour les projets de construction que pour ceux de rénovation, et est la plus performante des chaudières au gaz naturel actuellement sur le marché.

La chaudière hybride

La chaudière hybride combine la technologie gaz à condensation avec une pompe à chaleur géothermique ou aérothermique. Une régulation optimisée permet de faire fonctionner l'équipement le performant : chaudière à condensation lors d'épisodes de basses températures en hiver ou la nuit, pompe à chaleur en mi-saison. Cet équipement assure ainsi jusqu'à 10 % d'économie par rapport à une chaudière à condensation « classique ».

L'éco-générateur, appelé aussi à micro-cogénération, produit à la fois de la chaleur et de l'électricité directement au sein du bâtiment ou de la maison. Il regroupe dans le même habillage un module gaz à condensation et un moteur Stirling. Ce dernier fonctionne comme une dynamo, convertissant la chaleur de l'eau en électricité. Les économies constatées peuvent représenter entre 20 et 30 % par rapport à une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur « classiques ».

L’eau chaude sanitaire couplée au chauffage ou non

Couplée au chauffage, la production d'eau chaude sanitaire est soit instantanée, soit accumulée. La chaudière chauffe l'eau à la demande et en continu. Les modèles à micro-accumulation intègrent une petite réserve qui supprime les temps d'attente, évitant ainsi de gaspiller de l'énergie et de l'eau froide. En mode accumulé, l'eau chaude est fournie par un ballon de stockage de grande capacité couplé avec la chaudière.

Avec le solaire thermique, 40 à 70 % de l'eau chaude sanitaire peut être produite à partir de l'énergie solaire. 2 à 5 m² de capteurs solaires thermiques transforment le rayonnement solaire en chaleur. Celle-ci est transférée à un fluide caloporteur circulant à l'intérieur des panneaux. Ce fluide est ensuite entraîné vers un ballon de stockage d'eau (200 à 300 litres) auquel il restitue la chaleur accumulée.

En version indépendante, les chauffe-eau et chauffe-bain à gaz se caractérisent par leur souplesse d'utilisation et leur simplicité de pose.

Le thermostat connecté pour réguler la température

De nombreux systèmes de régulation ont fleuri ces dernières années mettant en avant confort et réduction des consommations de chauffage. Après les robinets thermostatiques et les thermostats simple zone ou multizone qui permettent de réguler en permanence la température souhaitée dans une ou plusieurs pièces, le thermostat dit connecté ou intelligent est apparu depuis plus d'un an sur le marché.

Simple et ergonomique, il se commande depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Il est généralement doté d'une fonction d'auto apprentissage d'environ 15 jours permettant d'anticiper la chauffe afin d'offrir la température voulue, au moment voulu. Par contre, il commande la chaudière simplement via un ordre de marche/arrêt, ce qui ne permet pas d'exploiter toutes les possibilités des chaudières récentes (modulation de puissance).

Ces thermostats souhaitent devenir des passerelles de communications multi protocoles permettant de gérer l'intégralité de l'habitat : par exemple, alarme, informations de votre machine à laver, réfrigérateur ou encore géolocalisation de votre voiture pour anticiper un retour à la maison imprévu.