Cela vous intéressera aussi

En architecture, la contremarche désigne la partie verticale de la marche d'un escalier. Elle fait donc le lien entre deux marches. La constructionconstruction d'un escalierescalier doit être rigoureuse, notamment en matièrematière de taille des marches et des contremarches afin que l'ensemble soit sécurisé et confortable à utiliser. La régularité est indispensable. 

Description d'une contremarche

La contremarche, tout comme l'escalier d'ailleurs, peut être en boisbois, en pierre, en métalmétal, en bétonbéton ou en verre. Si la contremarche est incontestablement un atout pour la sécurité des utilisateurs, elle n'est pas systématiquement employée. L'escalier qui n'en possède pas se nomme « à claire-voie ». La contremarche peut aussi devenir un atout décoratif pour mettre en valeur un ouvrage. Le choix du support doit être réfléchi, puisque la contremarche est très sollicitée et que les pointes des pieds y cognent régulièrement. L'usure est donc fréquente.