Il y a quelques années, des chercheurs étaient déjà parvenus à fabriquer une brique, mais à partir d’une urine de synthèse seulement. © Andrey Popov, Fotolia

Maison

Première mondiale : une brique fabriquée à partir… d’urine !

ActualitéClassé sous :Bâtiment , chimie , matériau

Des étudiants chercheurs sont parvenus à fabriquer des briques écologiques. À partir de sable, de bactéries et... d'un peu de véritable urine humaine recueillie dans les toilettes pour hommes !

Pour fabriquer des briques, il faut avoir recours à une cuisson au four à des températures voisines de 1.400 °C. Le procédé produit de grandes quantités de dioxyde de carbone (CO2), loin d'être optimal s'agissant de préservation de l'environnement. Mais les biobriques imaginées par des chercheurs de l'université du Cap (Afrique du Sud) pourraient venir révolutionner le secteur.

Car ces briques sont les toutes premières à être fabriquées à partir... de véritable urine humaine ! Et elles le sont à température ambiante, dans des moules. Grâce à un processus naturel appelé précipitation microbienne du carbonate. Un peu comme se forment les coquillages. Ici, des bactéries présentes dans du sable meuble produisent de l'uréase qui décompose l'urée contenue dans l'urine en produisant du carbonate de calcium par le biais d'une réaction chimique complexe.

Selon les chercheurs, le processus tue tous les pathogènes et bactéries nocives, car il se produit à pH élevé. La fabrication de briques à base d’urine ne présente donc aucun danger pour la santé. Et au bout de 48 heures, toutes les odeurs désagréables ont disparu. © Université du Cap

Des engrais pour rendre le procédé encore plus intéressant

Le sable se trouve alors lié en briques. Les chercheurs ont établi que pour obtenir une brique plus solide qu'une brique classique à 40 % de calcaire, il fallait simplement laisser les bactéries développer la précipitation du carbonate plus longtemps. De quoi imaginer des briques sur mesure.

L'urine - riche en azote, phosphore et potassium - non utile à la fabrication des briques biologiques pourrait servir à produire des engrais pour l’agriculture. Les étudiants ont ainsi calculé qu'il faudrait 25 à 30 litres d'urine, soit une centaine de détours par les toilettes pour une personne, pour fabriquer une seule brique plus un kilogramme d'engrais.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Comment fabriquer des briques sur la Lune avec la lumière du soleil  L'Agence spatiale européenne étudie depuis plusieurs années des procédés de fabrication automatisés pour fabriquer des briques sur la Lune. Ici, l'idée est d'utiliser la lumière solaire concentrée par des miroirs pour faire fondre le régolithe lunaire à mille degrés. Le but n'est pas de construire un bâtiment mais de recouvrir un habitat gonflable.