Des dinosaures de toute sorte cohabitent sur la terre de Maple White. © Orlando Florin Rosu, Adobe Stock

Sciences

Le Monde perdu

The Lost World
Arthur Conan Doyle
LivreClassé sous :science-fiction , Arthur Conan Doyle , Le Monde perdu

Avec Le Monde perdu, Conan Doyle nous offre un récit d'aventure qui nous entraîne dans un monde peuplé de créatures préhistoriques que l'on croyait disparues. Pour les beaux yeux de sa belle, Edward Malone, jeune journaliste et narrateur de l'histoire, va se lancer dans une folle expédition en Amazonie avec trois compagnons. Ce roman bien documenté, drolatique par certains échanges, a le sens du rythme, c'est aussi le parcours d'un jeune journaliste romantique et timide qui sortira de cette aventure en homme.

Résumé du livre

Arthur Conan Doyle - Le Monde perdu

Au début du XXe siècle, le jeune rédacteur Edward Malone, est amoureux de la belle Gladys. Mais cette dernière le repousse, lui expliquant qu'elle est à la recherche d'un homme d'action. Afin de prouver son courage à la jeune femme, le journaliste de la Daily Gazette demande une grande enquête à son rédacteur en chef McArdle. Il se retrouve alors chargé d'interviewer le colérique Pr Challenger. Deux ans auparavant, cet éminent zoologiste aurait découvert des animaux préhistoriques lors d'une expédition solitaire en Amérique du Sud. Mais reclus chez lui suite au scepticisme du monde scientifique, il refuse désormais de parler de son aventure. Après de multiples péripéties, le jeune journaliste réussit à lui faire raconter son histoire.

Au cours de son expédition, le zoologiste est arrivé au chevet d'un homme blanc qui venait tout juste de succomber à ses blessures dans un petit village indien. Cet Américain du nom de Maple White possédait un carnet où il avait dessiné un étrange animal ressemblant fortement à un stégosaure. Dans le sac de cet homme, le professeur a également découvert un os de grande taille. Afin de résoudre ce mystère, il est alors parti en direction de l'endroit où avait été pris ce dessin.

Enthousiasmé par cette révélation, Edward Malone croit le professeur. Le scientifique invite alors le jeune homme à assister à une conférence. Lors de cet événement tumultueux, il choisit trois volontaires pour partir enquêter sur la véracité de ses déclarations : le professeur Summerlee, Edward Malone et le célèbre voyageur Lord John Roxton. Le jeune journaliste convient avec son rédacteur en chef de lui envoyer régulièrement des lettres qui seront publiées à son retour afin de témoigner de cette aventure.

Au moment du départ de l'expédition, le professeur Challenger leur laisse une enveloppe cachetée contenant la route à prendre et les informations nécessaires. Cependant, ils ne devront l'ouvrir qu'à une date et une heure précises, une fois qu'ils auront atteint la ville de Manaus au cœur de l'Amazonie. Le moment venu, ils ouvrent l'enveloppe, mais n'y trouvent qu'une feuille blanche. C'est alors qu'arrive par surprise le professeur Challenger. Dès le lendemain, les explorateurs partent en direction de l'étrange terre peuplée de créatures préhistoriques.

Une fois en bas du plateau amazonien, ils découvrent que le chemin qu'avait utilisé Maple White est devenu inaccessible. Ils ont alors l'idée d'utiliser un arbre pour leur servir de pont. Les voyageurs enfin arrivés sur le plateau, leur passerelle est détruite par un des Indiens qui les accompagnait. C'était en réalité le frère de Pedro Lopez, chef des trafiquants d'esclaves tué cinq ans auparavant par Lord John Roxton. L'équipe se trouve désormais isolée au sein de ce monde perdu.

Mythologie

Dans le monde perdu nommé la terre de Mapple White en hommage à son premier découvreur, cohabitent non seulement des créatures préhistoriques, mais également deux espèces humaines ou semi-humaines.

  • Hommes-singes : Ces primates anthropoïdes ont une figure humaine et un corps poilu. Particulièrement agressifs, ils livrent une guerre sanglante contre les Indiens Accala qui les appellent les Doda. Leur chef a la particularité de ressembler fortement au professeur Challenger. Principalement basée sur des gestes, leur langue comprend toutefois quelques mots parlés.
  • Indiens Accala : Ces indigènes vivent dans des cavernes du côté opposé de celui des hommes-singes. Les quatre aventuriers les nomment Accala car ce mot revient sans cesse dans leur langue. Ils ont donc supposé que c'était leur nom.
  • Lac Central : Ce lac est situé au centre du plateau qui s'incline de l'extérieur vers l'intérieur. Tout d'abord, Malone désire l'appeler lac Gladys en référence à la jeune femme dont il est amoureux, mais il finit par le renommer lac Central. C'est un ancien cratère rempli d'argile bleue, peuplé de diverses formes de vie inconnues et entouré de créatures préhistoriques.

Analyse

Entre réalisme et imaginaire

Le Monde perdu est le premier livre consacré au professeur Challenger. Il paraît pour la première fois en feuilletons dans The Strand Magazine. Le roman prend la forme de lettres dans lesquelles le jeune Malone décrit son aventure extraordinaire. Pour convaincre le lecteur, Arthur Conan Doyle mêle la science et l'imaginaire. Il saupoudre le texte de références à des lieux existants ainsi qu'à des scientifiques contemporains qui ont réellement existé tels que Alfred Russell Wallace, Henry Walter Bates ou encore August Weismann. Mais après la découverte des dinosaures, l'intrigue du roman se concentre sur les hommes-singes, des êtres inventés par l'écrivain et plusieurs fois décrits comme le « chaînon manquant ».

Le Monde perdu a inspiré de nombreuses œuvres parmi lesquelles King Kong et Jurassic Park.

Une analyse de

Rédactrice