Tech

Voiture à hydrogène : une station-service hybride testée en Suisse

VidéoClassé sous :voiture , voiture électrique , voiture à hydrogène

Comme d'autres nations, la Suisse se prépare à l'arrivée massive des véhicules électriques et à hydrogène pour lesquels il faudra développer un réseau de distribution d'énergie. C'est dans cette perspective que l'École polytechnique fédérale de Lausanne a entrepris de tester un concept de station-service capable de recharger les voitures en électricité ou en hydrogène produits sur place et sans émissions de dioxyde de carbone.

Avec l'avènement des voitures électriques équipées de batteries lithium ou de pile à combustible, nos bonnes vieilles stations-service sont amenées à se métamorphoser. Dès à présent, les sociétés privées et les pouvoirs publics planchent sur les solutions qui nous permettront de recharger nos voitures électriques ou à hydrogène. En Suisse, l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a installé une station-service expérimentale à Martigny dans le canton du Valais qui a la particularité de pouvoir recharger aussi bien les voitures électriques sur batterie que celles équipées d'une pile à combustible.

Le plein d’une voiture à hydrogène se fait en 3 minutes

L'hydrogène est produit sur place par électrolyse et à partir d'une électricité fournie par des énergies renouvelables : solaire, éolien et hydroélectricité. Cette électricité produite par la ville de Martigny est stockée dans une mégabatterie de 400 kWh. Cette station-service du futur est équipée de capteurs qui fourniront aux ingénieurs les données « pour mesurer, comprendre et améliorer toutes les étapes de production, de compression, de stockage et de distribution du carburant », explique l'EPFL qui a travaillé sur ce projet avec le Centre de Recherches énergétiques et municipales (CREM), Sinergy et la ville de Martigny.

Crédit : École polytechnique fédérale de Lausanne