Tech

Visite guidée d'un bateau de 2025

VidéoClassé sous :Tech , bateau du futur , réalité augmentée

En images de synthèse, le poste de pilotage high-tech imaginé par Rolls-Royce Marine et VTT Technical Research Centre of Finland illustre des concepts actuellement en développement. Il s'agit ici d'un remorqueur. Le système identifie le capitaine et ajuste pour lui le siège, les commandes et l'interface. Sur la vitre de la cabine, un affichage tête haute diffuse des informations. La réalité augmentée ajoute une assistance visuelle, par exemple pour indiquer la présence de membres d'équipage sur le pont. Elle pourrait aussi afficher des informations sur la banquise et son état. Dans le cas du remorqueur, une vue partagée avec le navire auquel il doit s'amarrer permettra aux deux commandants d'échanger des informations lors des manœuvres d'approche et par exemple de voir, grâce à la réalité augmentée, la tension sur les câbles de remorquage. © Rolls-Royce Marine / VTT Technical Research Centre of Finland, Aalto University of Arts, Design and Architecture

Rolls-Royce Marine et l'agence VTT Technical Research Centre of Finland ont étudié ensemble le poste de commandement d'un navire futur. Le système reconnaîtrait le pilote venant s'installer et ajusterait différents paramètres personnalisés : réglage du fauteuil, positions des commandes et des écrans de contrôle, affichage, etc. Il utiliserait la réalité augmentée (affichage d'informations sur les vitres de la passerelle) pour aider l'équipage. Dans ce film en images de synthèse, on voit par exemple comment serait signalée la présence d'un membre d'équipage sur le pont alors qu'il n'est pas visible du poste de commandement. Le film montre également comment pourraient apparaître des indications sur la nature de la glace pendant la traversée d'une banquise, ce qui permettrait de trouver le bon passage.

Ces images illustrent le cas d'un remorqueur et l'on voit se colorer les câbles le liant au navire en remorque. La teinte (fausse) indique la tension que supportent ces câbles, ce qui permet de la contrôler, voire d'éviter une rupture. Les deux commandants peuvent échanger des informations lors des manœuvres, l'un, par exemple, affichant sur l'écran de l'autre des marqueurs virtuels venant se positionner au-dessus de la coque du navire. Enfin, des caméras thermiques (sensibles à l'infrarouge) donnent à l'équipage une vision nocturne. © Rolls-Royce Marine / VTT Technical Research Centre of Finland, Aalto University of Arts, Design and Architecture