Tech

Séries policières : mythes et réalités scientifiques

VidéoClassé sous :technologie , enquête policière , série policière

Pour ce policier, sollicité par des réalisateurs, les séries policières collent plutôt bien à la réalité du travail des enquêteurs d'aujourd'hui. Il pointe cependant des différences importantes, qui touchent à la scénarisation, mais aussi aux indiscrétions de certains passages trop réalistes...

Les séries policières modernes s'approchent très près de la réalité des enquêtes. Les réalisateurs sollicitent d'ailleurs les forces de l'ordre pour montrer le travail tel qu'il se déroule, sur la scène du crime et aussi au laboratoire, car la police scientifique est actuellement un sujet porteur dans les séries télévisées. Pour autant, tout n'est pas juste, la fiction ayant ses propres impératifs.

La principale différence, explique ce policier qui a déjà collaboré avec des réalisateurs, est la durée. Dans les séries, tout va très vite. À peine les prélèvements sont-ils faits que les résultats commencent à tomber. L'ADN suspect est décrypté, les cheveux ont parlé, l'estomac de la victime a raconté le dernier repas, etc. Mais dans la réalité, il faut bien plus de temps et ce n'est pas aussi simple.

Des séries parfois trop réalistes

Sur ce plan, d'ailleurs, une erreur courante est de montrer les enquêteurs de terrain arriver au labo, déballer leurs sachets de prélèvements et se pencher sur les microscopes. En fait, nous rappelle ce policier, ces deux missions sont confiées à des spécialistes différents. Les analyses au laboratoire sont réalisées par des scientifiques.

Ces séries sont sans doute aujourd'hui trop réalistes, selon ce policier. Il souligne en effet que des méthodes, jusque-là connues des seuls professionnels, sont ainsi montrées au plus grand nombre. Elles peuvent inspirer ou renseigner les malfaiteurs, ce qui a déjà créé des difficultés aux enquêteurs, affirme-t-il.

© Futura