Tech

Kézako : l’étonnant fonctionnement des puces RFID

VidéoClassé sous :électronique , Puce Rfid , rfid

Les puces RFID (Radio Frequency IDentification en anglais pour identification radiofréquence) se démocratisent de plus en plus. Que cela soit dans les cartes de crédit sans contact, les passeports biométriques voire en tant qu'implant sous-cutanés, chaque jour de nouvelles applications se développent. Unisciel et l'université de Lille 1 se penchent sur leur fonctionnement au cours de cet épisode de Kézako.

Avec leur taille très réduite, les puces RFID se trouvent partout. Elles rendent le transfert d'information, le traçage ou encore l'identification très simple. Avec une portée actuelle de presque 200 m pour les plus performantes, elles permettent une lecture sans contact physique et ne nécessitent pas de batterie.

Une puce RFID se compose d'une antenne et d'une micropuce électronique, c'est elle qui stocke les informations. Le lecteur est quant à lui constitué d'une antenne émettrice et d'une autre réceptrice. Lors de la lecture, il émettra une fréquence particulière qui sera reçue par la puce RFID. Cette onde permet d'alimenter la puce en électricité et ainsi d'activer l'émission ou la sauvegarde d'informations qui seront par la suite récupérées par le lecteur.

© Unisciel