Tech

Journée mondiale du chocolat : l'impression 3D joue la gourmandise

VidéoClassé sous :technologie , impression 3D , Chocolat

L'industrie, l'aéronautique, l'automobile et même la médecine : les domaines d'applications de l'impression 3D ne manquent pas et sont tous très sérieux. Mais à l'occasion de la Journée mondiale du chocolat — qui se fête tous les ans le 1er octobre —, découvrons en vidéo comment une imprimante 3D peut faire le jeu des plus gourmands.

Lorsqu'il s'agit d'imprimer en 3D des objets à base de chocolat, deux points sont essentiels :

  • En premier lieu, il faut s'assurer que le chocolat utilisé comme encre reste à une température idéale de 32 à 33 °C. Plus chaud, il deviendrait trop liquide. Moins chaud, il ne coulerait plus.
  • En second lieu, il faut aussi penser au temps de durcissement du chocolat. La couche inférieure doit en effet être suffisamment dure pour supporter, non seulement le poids d'une couche supérieure, mais aussi la chaleur que celle-ci va porter. Il est donc recommandé de rester à des vitesses inférieures à 20 millimètres par seconde.

© OpenElectronisOrg