Tech

Interview 1/5 : les technologies investissent l'échelle nanométrique

VidéoClassé sous :Tech , nanotechnologie , interview

Les nanotechnologies reçoivent chaque année d'énormes budgets d'investissement en recherche et développement. C'est donc un secteur en forte croissance. Dominique Vinck, sociologue des sciences et de l'innovation, nous parle de la révolution nanotechnologique.

Comment se définissent les nanotechnologies ?

Les nanotechnologies forment un très vaste ensemble. Le terme nano (nain en grec) signifie aujourd'hui « un milliardième ». Un nanomètre est donc un milliardième de mètre. Afin d'avoir une échelle de comparaison, on peut préciser que les objets de cet ensemble se situent entre 10 et 100 nanomètres. Leur taille est donc proche de celle des virus.

Comment manipuler la matière à l’échelle de l’atome ?

Historiquement, l'avènement des instruments permettant de manipuler des éléments à cette échelle date des années 1980-1990 avec l'invention d'un nouveau type de microscope électronique, dit à effet tunnel. Le procédé consiste à promener une aiguille très près de la surface de l'objet pour en détecter la forme et les dimensions. Cet instrument permet à la fois d'observer, mais aussi de manipuler les objets car il interfère avec eux lors de l'observation. Regarder revient en l'occurrence à toucher, et par la même occasion à manipuler.

Simple progrès technique ou révolution sociétale ?

Les nanotechnologies risquent fort d'être une révolution au vu de la quantité d'innovations qui pourront en être tirées. De nombreux chercheurs travaillent dans ce domaine, ce qui devrait introduire des changements techniques considérables. On devrait ainsi voir apparaître une multitude d'objets nouveaux. Cependant, à l'échelle des individus, le changement se fera assez discret, et les applications nanotechnologiques déboucheront d'abord dans l'industrie. Mais comme elles resteront majoritairement invisibles, on ne pourra juger des améliorations que par les performances.