Tech

Ce drone vole sans batterie grâce à l’induction électromagnétique

VidéoClassé sous :drone , quadrocoptère , induction électromagnétique

Par Marc Zaffagni, Futura

Un chercheur de l'Imperial College London a conçu un drone dépourvu de batterie qui peut voler indéfiniment grâce à un système de transmission sans fil d'énergie. Les moteurs de ce quadricoptère sont en fait alimentés grâce à l'induction électromagnétique.

La technologie de charge sans fil par induction n'est pas nouvelle. On en entend aujourd'hui beaucoup parler pour la recharge des terminaux mobiles comme les smartphones, les tablettes ou les montres connectées. Par ailleurs, les recherches sur l'électricité sans fil ont fait d'importants progrès tant en termes de puissance que de distance, ouvrant la voie à l'idée incroyable d'installer une centrale électrique solaire dans l'espace.

Outre les appareils électroniques, la transmission sans fil d'énergie pourrait par exemple servir à recharger des voitures électriques. Et peut-être un jour à faire voler des drones sans batterie... Nous n'y sommes pas encore, mais l'expérimentation que l'on découvre dans cette vidéo apporte une pierre à l'édifice. Le professeur Samer Aldhaher de l'Imperial College London a créé un système d'alimentation sans fil pour un drone quadricoptère dont il donne tous les détails techniques dans un article publié via IEEEXplore.

Le drone sans batterie pourrait voler indéfiniment

On y apprend que le dispositif n'est pas d'une grande complexité et qu'il est conçu à partir de matériaux relativement simples : un transmetteur fabriqué à partir de PCB et un récepteur fait d'un ruban de cuivre enroulé autour du cadre de protection du drone. Au niveau du transmetteur, un onduleur travaille en hautes fréquences, à 13,56 MHz précisément, avec un transistor au nitrure de gallium (GaN). L'intérêt de ce choix technique est qu'il permet d'utiliser des composants beaucoup plus petits et légers, ce qui est primordial sur un drone.

Au final, le drone sans batterie parvient à décoller de quelques centimètres au-dessus de sa base d'envol. Théoriquement, il pourrait rester en l'air indéfiniment. La démonstration n'est, de prime abord, pas très impressionnante, mais l'exploit technique est bien réel.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.