Expert Tech

Dominique Nussbaum

Chef de projet à EURECOM

Classé sous :Tech
Ce que nous appelons « vulgarisation » scientifique (je n’aime pas ce terme) est une partie essentielle de la recherche pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle permet de garder un lien fort entre les chercheurs et le reste de la société. Ensuite, elle force les chercheurs à se rappeler le sens profond de la démarche scientifique, découvrir pour faire progresser l’humanité. Enfin, la « vulgarisation » permet de suscité des vocations chez les jeunes. Pour toutes ces raisons, le travail de Futura-Sciences est fondamental et mérite d’être soutenu.
Dominique Nussbaum, Chef de projet à EURECOM

Biographie

Etudes et diplômes

- 1995- 1999 : Thèse de doctorat en traitement du signal de l'université de Rennes. Sujet : « Conception et réalisation d'un démodulateur numérique pour la radiodiffusion à modulation de fréquence ».

- 1992-1994 : Diplôme d'ingénieur de l'Ecole Supérieure d'Electricité (SUPELEC), section Optique, Electronique et Communications.

Parcours professionnel

- depuis Janvier 2001 : Chef de projet dans l'équipe Advanced Wireless Technology, au sein du département Communications Mobiles, EURECOM, Sophia Antipolis :

• Design et développement de la plate-forme radio logicielle OpenAirInterface, en particulier en charge du développement et de l'intégration des parties matérielles (Numériques et Radio Fréquence).

• Conception, tests et mesures de systèmes 3G/4G/4G+

• Séminaires, conférences, et activités d'enseignements dans le domaines des communications 

• Gestion de projets collaboratifs. Chef de file dans les PLATON (RNRT 2000), ERMITAGES et RHODOS. Coordinateur des projets PFMM (Pole SCS) et Idromel (ANR). Coordinateur technique du projet SYMPA. Participation à de nombreux projets européens (E2R, E2R2, SACRA, SPECTRA). Montage de projet

• Activités d'expertise pour la commission européenne, pour l'ANR (Agence Nationale de la recherche)

• Depuis janvier 2015, président de l'association CIMPACA Conception

- 1999-2000 : Ingénieur de recherche à l'institut « EURECOM », Sophia-Antipolis. Ingénieur chargé de :

- l'intégration d'une plate-forme « software radio », plate-forme mettant en œuvre (entre autre) la couche physique de l'UMTS/TDD

- la partie système et Digital Signal Processing de la plate-forme software radio

- diverses activités de recherche et d'enseignement (articles, consulting externe).

- 1995-1999 : CDD de 3 ans dans le cadre d'une thèse de doctorat

- conception et réalisation d'un récepteur numérique pour la modulation de fréquence

- développement (brevet) d'égaliseurs adaptés à la FM 

- développement (brevet) d'algorithmes de lutte antibrouillage

- développement (brevet) d'algorithmes de synchronisation de porteuse

Métier

Mon activité au quotidien se compose de deux parties : une partie de montage/gestion de projets, et une partie scientifique. 

Concernant la partie montage/gestion de projet, une première activité est le montage de projets collaboratif. Comme son nom l'indique, un projet collaboratif est un projet réalisé en collaboration entre plusieurs laboratoires de recherche, publics et privés. L'idée est de mettre en commun les connaissances pour réaliser un projet que l'on n'aurait pas pu réaliser à soi tout seul. Le montage de projet est une activité très enrichissante, avec des aspects scientifiques (il faut avoir avant tout des idées d'innovations) et des aspects humains (je suis en contact avec de nombreux autres labos, en France, en Europe et dans le Monde). Une fois que le projet collaboratif a démarré, il faut le gérer, c'est-à-dire faire en sorte que les différents labos travaillent ensemble, et non chacun dans son coin (ce qui peut arriver). Pour cela, de nombreuses réunions sont nécessaires chez les différents partenaires, il faut donc aimer voyager.

Concernant la partie scientifique, je travaille principalement sur une activité de recherche expérimentale appelée OpenAirInterface. OpenAirInterface est une activité de développement des réseaux de téléphonie mobile (aujourd'hui la 4G/LTE) en open source sur des ordinateurs PC.  Avec notre logiciel (disponible gratuitement), il est possible d'expérimenter en simulation la 4G, pour tester en vraie grandeur des innovations. Il est même possible de faire son propre réseau, avec une carte électronique que nous avons développé, et qui s'appelle EXPRESSMIMO2.  Il vous suffit de mettre EXPRESSMIMO2 dans votre PC, de télécharger notre logiciel, et hop c'est parti, vous devenez un mini-Orange, SFR ou Free.  Au sein de mon équipe de recherche, je suis responsable de la partie électronique et de l'équipement matériel en général.

Mes activités sont très variées et comprennent la conception de cartes électroniques et de parties radio fréquence, le test des parties électroniques, la gestion du laboratoire, les relations avec les sous-traitants ... A titre d'exemple, la dernière réalisation à laquelle j'ai participé est la carte  : 

- EXPRESSMIMO2 est une carte qui peut s'insérer dans un PC comme une carte vidéo, et qui permet d'émettre et recevoir des signaux de type LTE/4G. 

Pour résumer, je pourrais dire que j'ai un panel d'activités très variées. Je ne m'ennuie jamais, car aucune journée ne ressemble à la précédente. 

À voir aussi :