Tech

Les smartphones tactiles d’Apple, Google et Microsoft

Dossier - Smartphones : la guerre des systèmes d’exploitation mobiles
DossierClassé sous :télécoms , smartphone , Apple

-

Le marché des smartphones se développe autour de systèmes d'exploitation en perpétuelle concurrence. Android, iOS, Windows Phone 7 ou Blackberry OS, chacun veut sa part du gâteau.

  
DossiersSmartphones : la guerre des systèmes d’exploitation mobiles
 

Si elle a apporté des avancées significatives, la vision des anciens OS pour smartphone est aujourd'hui considérée comme dépassée, notamment par l'arrivée des smartphones tactiles. Les systèmes autrefois dominants sont désormais en déclin et doivent évoluer pour continuer à exister. La faute en revient à Apple et son système iOS qui équipe depuis 2007 les iPhone, iPod Touch et iPad.

Les smartphones tactiles. © Fancycrave1 - Domaine public
Dès le premier iPhone, les smartphones tactiles ont fait la réputation d'Apple. L’iPhone 3G, sorti en 2008, est une évolution mineure du premier modèle sorti l’année précédente, apportant avant tout le support des réseaux mobiles de troisième génération. © Mac Users Guide CC

Depuis le lancement du premier iPhone, le paradigme a changé : d'un système tourné vers la communication et supportant optionnellement le tactile par un styler, le smartphone est passé à un objet de consultation, supportant optionnellement un clavier, voire un stylet, mais avant tout tactile. L'iPhone centre son interface et son utilisation autour d'applications propriétaires, au début uniquement développée par Apple.

L'arrivée de l'AppStore et d'Android change la donne

L'année 2008 a été marquée par deux événements. D'abord l'arrivée du magasin d'applications intégré à iOS, l'AppStore, une avancée commerciale majeure qui a introduit l'achat de contenus numériques en mobilité au grand public, sans intermédiaire comme un SMS.

Ensuite le lancement commercial d'Android, le concurrent Open Source (au code source libre) racheté par Google en 2005. Si les premières versions de développement reprenaient l'interface du BlackBerry, celle installée sur le HTC Dream (à clavier et large écran tactile) comprenait bien des éléments clés d'iOS, dont la mise en avant des applications, ici couplée à un bureau supportant des widgets.

De leur côté, RIM et Microsoft ont développé de nouvelles versions de leurs systèmes, BlackBerry OS 6 et Windows Phone 7 (et le nouveau Windows Phone 8), pour s'adapter à un marché changeant et de plus en plus complexe, au fil des innovations annuelles, partenariats et procès qui marquent le marché mobile depuis 2007. Sans parler de la désormais acquise transition vers la tablette tactile, que doivent occuper toutes ces entreprises.