Tech

Bandes de fréquences : optimiser leur utilisation avec le projet SPECTRA

Dossier - L’histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours
DossierClassé sous :télécoms , téléphone portable , histoire du téléphone portable

-

Le téléphone portable est devenu un objet du quotidien. D'ailleurs, certains n’imaginent plus leur vie sans smartphone. L’émergence de la téléphonie dite « mobile » a été une véritable révolution technologique et une évolution majeure dans la vie des consommateurs qui sont, pour la plupart, connectés en permanence. Retour sur l'histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours.

  
DossiersL’histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours
 

Le projet SPECTRA conçoit et expérimente des techniques qui permettent d'augmenter les débits des futures normes de communication de type 5G. Une piste de recherche est l'utilisation plus efficace des bandes de fréquences, par exemple les fréquences TV, de 470 à 790 MHz.

Vue du rocher de Monaco. © Georges Jansoone- CC BY 3.0

Les bandes de fréquences sont à l'heure actuelle utilisée exclusivement pour la télévision numérique, elles sont donc théoriquement occupées. Théoriquement car, dans la pratique, seule une petite partie des fréquences est utilisée à un endroit donné. Le reste des fréquences est libre car non utilisé. Dans le projet SPECTRA, l'équipe a développé des techniques pour identifier les fréquences libres et émettre des signaux de type 4G/LTE dans ces bandes. Des expérimentations ont eu lieu à Monaco pour valider le concept.

D'autres techniques ont été testées pour réduire les émissions radio et sur des nouvelles architectures de téléphones « universels », autrement dit des téléphones pouvant se reprogrammer pour émettre et recevoir tous types de signaux, du 2G au 4G+ et au-delà. Avec ce type de smartphones, plus besoin d'en changer lors du passage d'une génération de téléphonie à une autre, il suffira de télécharger un programme de mise à jour.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.