Tech

Robotique : qu'est-ce qu'un robot ?

Dossier - S'initier et se former à la robotique
DossierClassé sous :robotique , technologie , robots

La robotique est en pleine émergence mais comment se former à cette discipline attrayante ? Des kits d'initiation aux formations officielles, entrez dans le monde étonnant de la robotique.

  
DossiersS'initier et se former à la robotique
 

Devant l'émergence d'une très forte demande de roboticiens, chacun peut se poser la question des chemins à suivre pour être en mesure de proposer des services dans le secteur de la robotique. Avant d'envisager les formations possibles et les moyens de s'initier à ce domaine, faisons un point sur la notion de robotique et de robot.

La situation actuelle est comparable à celle qui a existé au début des années 1980, lorsque la micro-informatique a explosé. À cette époque, un très grand nombre d'éditeurs de logiciels ont vu le jour, parfois créés par de jeunes personnes qui avaient appris la programmation sur le tas, comme dans le cas de Philippe Ulrich qui avait alors créé ERE Informatique, l'une des premières sociétés françaises d'édition de jeux vidéo. Est-il possible aujourd'hui de se former à la robotique, que ce soit par le biais d'une formation ou de stages ? Quelles sont les voies à emprunter pour ce faire ?

Comment définir ce qu'est un robot ? Qu'est-ce exactement que le domaine de la robotique ? © Julien Tromeur, Shutterstock

Robot : la définition

Afin de mieux cerner ce domaine, posons une définition de ce qu'est le robot. Le livre Robots, genèse d’un peuple artificiel propose la définition suivante en préambule : « Un superordinateur logé dans un corps mobile, capable de fonder ses actions de manière raisonnée sur ce qu'il perçoit du monde extérieur ».

La définition a le mérite d'énoncer les trois points essentiels qui distinguent un robot d'un autre objet. Le robot est un objet capable de mouvement et ce simple facteur le différencie immédiatement d'un PC ou d'un Mac. C'est un objet mobile qui comporte des capteurs lui fournissant une information sur son environnement : images, lumières, sons, textures, etc. Enfin, cet objet mobile intègre un ordinateur et cette intelligence électronique sert à lui à dicter un comportement donné en fonction de ce qui est perçu par les capteurs.

L’intelligence artificielle vise à mimer le fonctionnement du cerveau humain, ou du moins sa logique lorsqu’il s’agit de prendre des décisions. Futura est parti à la rencontre de Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l’IIM (Institut de l'Internet et du multimédia) afin de mieux comprendre d’où vient ce concept. © Futura

Les disciplines concernées par la robotique

À partir d'un tel énoncé, il est plus aisé d'appréhender les diverses disciplines couvertes par la robotique. Le concepteur d'un telle machine, qu'il s'agisse d'une entreprise ou d'un individu, doit savoir maîtriser des aspects liés à la mécanique et à la mobilité, il doit pouvoir doter l'appareil de capteurs efficaces et programmer l'ensemble afin d'engendrer des mouvements en fonction des perceptions.

Trois disciplines sont ainsi embrassées par la robotique :

  • l'informatique ;
  • la mécanique (avec un moteur) ;
  • l'électronique (câbles et capteurs).