Tech

Masque à gaz

DéfinitionClassé sous :technologie , Invention , masque
Lewis Haslett s'inspire des travaux des mineurs pour élaborer le premier masque à gaz. Il permet de respirer en sécurité dans des environnements pollués par des gaz toxiques. © Sémhur, CC BY-SA 3.0, Wikimédia Commons

Le masque à gaz (ou masque antigaz) est un système de protection contre les armes biologiques et chimiques.

  • Inventé en 1849 par Lewis Haslett

Description et améliorations du masque à gaz

Il protège des gaz ambiants afin de permettre à son porteur de respirer en sécurité dans un environnement instable. En revanche, contrairement aux idées reçues, il ne protège pas contre les agents radioactifs. Il fut inventé par Lewis Haslett en 1847 sur les bases des travaux d'Alexander Von Humboldt, qui avait créé une ébauche de masque afin de protéger les mineurs. C'est ainsi que Haslett invente le masque à gaz à deux valves : l'une servait à inhaler l'air à travers un filtre, l'autre permettant d'exhaler l'air. Ce système fut appelé lung protector, ce qui signifie protecteur de poumons. L'invention fut ensuite améliorée de nombreuses fois, afin de permettre à son porteur d'être protégé des fumées toxiques. L'essor du masque à gaz eut lieu durant la première guerre mondiale, où les armes chimiques et l'invention des gaz de combat incitèrent les soldats à l'utiliser. Les filtres furent ainsi améliorés afin de bloquer au maximum les virus : composés de cellules filtrantes de 300 nanomètres, ils empêchent toute progression de la variole ou de la tuberculose.

Utilisation du masque à gaz

Le système de protection des poumons, invention de Haslett, reste toujours à la base de tous les masques, composés de deux valves d'absorption et d'adsorption, bien que l'étanchéité fût améliorée depuis. Utilisé dans un premier temps par les mineurs, le masque à gaz est aujourd'hui un instrument indispensable pour tout militaire, mais aussi un outil de travail pour les chimistes et les pompiers. 

Cela vous intéressera aussi