Le roaming, c'est quoi ? La Commission européenne estime que la fin des frais d’itinérance « compte parmi les réussites les plus éclatantes et les plus concrètes à mettre au crédit de l’UE ». © Commission européenne

Tech

Roaming

DéfinitionClassé sous :smartphone , roaming , itinérance

Le roaming, que l'on traduit en français par « itinérance », est le service qui permet à l'abonné d'un opérateur de téléphonie mobile de continuer à utiliser son téléphone portable pour appeler, être appelé et disposer d'une connexion Internet sur le réseau d'un autre opérateur lorsqu'il est à l'étranger.

Appel en roaming : le roaming, c'est quoi ?

Cette prestation a longtemps fait l'objet d'une surfacturation de la part des opérateurs qui pouvait entraîner des frais très élevés pour les consommateurs. À partir de 2007, l'Union européenne a décidé d'encadrer l'information et la tarification sur l'itinérance internationale. À cette époque, le prix de gros moyen que l'opérateur d'un réseau visité pouvait percevoir de l'opérateur d'un réseau d'origine de l'abonné itinérant pour la fourniture d'un appel en itinérance ne pouvait dépasser 0,30 euro la minute. Ce tarif a été abaissé à 0,14 euro la minute à partir de juillet 2012.

L'objectif de la Commission européenne de supprimer les frais d'itinérance est effectif depuis le 15 juin 2017. « Désormais, les Européens qui voyagent dans l'UE pourront passer des appels, envoyer des SMS et surfer sur le Web depuis leur appareil mobile pour le même prix que dans leur pays d'origine », a annoncé la Commission européenne. Aucune restriction de volume ne s'applique aux appels vocaux et aux SMS pour de l'itinérance aux tarifs nationaux.

La fin des frais d’itinérance dans les pays de l’Union européenne

Cependant, Bruxelles a tout de même fixé des limites afin d'éviter tout usage abusif. Ainsi, la réglementation prévoit que l'itinérance aux tarifs nationaux s'applique seulement aux utilisateurs voyageant occasionnellement. Si une personne utilise son téléphone portable à l'étranger de façon permanente, son opérateur de téléphonie mobile peut lui facturer des frais d'itinérance dans la limite des plafonds des tarifs de gros en vigueur dans l'UE.

Par ailleurs, un opérateur a la possibilité de fixer une « politique d'utilisation raisonnable » en ce qui concerne la consommation des données pour l'accès Internet et les services en ligne. Il peut, par exemple, définir un volume de données utilisables en itinérance sans surcoût au-delà duquel s'appliquera une surfacturation aux tarifs de gros en vigueur. L'ensemble de ces conditions s'applique uniquement dans l'Union européenne. L'itinérance en dehors de l'UE reste très onéreuse.