Tech

Microrobotique

DéfinitionClassé sous :robotique
De tels essaims de microrobots peu coûteux pourraient à l'avenir remplir certaines taches dangereuses ou dans des endroits inaccessibles © GNU Swarmbot

La microrobotique est un domaine émergent, né d'un croisement entre la robotique et les microsystèmes.

En ce sens, elle devient un nouveau champ d'investigation pour la robotique. Vient alors le problème de la définition d'un microrobot. Sans aucune prétention d'exhaustivité, on peut notamment dire que la microrobotique hérite des microsystèmes ses caractéristiques dimensionnelles et/ou de résolution et hérite de la robotique le contrôle fin de ses trajectoires (pilotage en position et en effort par commande en boucle fermée des mouvements de ses actionneurs). La flexibilité des tâches effectuées par un microrobot est également à prendre en compte, ce qui engendre des problèmes de définition et de programmation de tâches ainsi que d'interfaces utilisateur, ce dernier n'ayant pas accès directement par ses sens à de telles échelles dimensionnelles.

Les avancées technologiques font que les robots sont de taille de plus en plus réduite. Les micro-robots deviendront peut-être les alliés de notre quotidien dans le futur. Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l’Institut international du multimédia, nous aide à mieux comprendre ces machines minuscules. © Futura-Sciences

Le facteur d'échelle entre le macromonde et le micromonde oblige le roboticien à repenser complètement les grandes fonctions du robot (préhension, manipulation, locomotion, ...) et les moyens technologiques pour les mettre en oeuvre. Il s'agit alors pour lui d'étudier notamment les moyens d'actionnement utilisables dans le micromonde, non seulement dans leurs principes physiques, mais également dans leurs facultés à être des actionneurs performants pour les microrobots (à partir de critères de rendement énergétiques, de puissance mécanique, de temps de réponse, de commandabilité, etc.).

Note : Cette définition est le fruit de FEMTO-ST " Franche-Comté Electronique, Mécanique, Thermique et Optique - Sciences et Technologies", nouvel institut de recherches en Franche-Comté crée en Janvier 2004 par la fusion des 5 laboratoires ci-dessous qui deviennent ses Départements :

  • CREST (Centre de Recherche sur les Ecoulements, Surfaces et Transferts) ;
  • LMARC (Laboratoire de Mécanique Appliquée R. Chaléat) ;
  • LOPMD (Laboratoire d'Optique P.M. Duffieux) ;
  • LPMO (Laboratoire de Physique et Métrologie des Oscillateurs) ;