Tech

Lisa

DéfinitionClassé sous :informatique , Astronomie , interféromètre
Une vue d'artiste des trois futurs satellites de l'interféromètre Lisa. Si une onde gravitationnelle vient à passer, les distances entre les trois engins, seront modifiées différemment (le triangle qu'ils constituent sera déformé) et cet événement sera repéré par des temps de trajet différents pour les rayons lumineux réfléchis par les miroirs. Cette différence se traduira par une modification des figures d'interférences des rayons, selon le principe imaginé à la fin du XIXe siècle par le physicien Albert Abraham Michelson (ce qui lui vaudra le prix Nobel de physique 1907). © Nasa

Le terme Lisa peut désigner un instrument d'astronomie et un ancien ordinateur d'Apple.

Lisa en astronomie

Le Lisa, pour Laser interferometer space antenna, est un projet d'expérience conjointe Esa-Nasa de détection dans l'espace des ondes gravitationnelles, à l'aide d'un interféromètre constitué de trois vaisseaux voguant dans l'espace au sommet d'un triangle équilatéral.

Les trois vaisseaux qui seront envoyés en 2015 par une fusée Delta IVse placeront à une distance de 5 millions de km, en formation de triangle équilatéral. Ensemble, ils agiront comme un interféromètre de Michelson et mesureront la distorsion de l'espace causée par le passage d'ondes gravitationnelles.

Lisa en informatique

Lisa est un ordinateur d'Apple sorti en 1983, après l'Apple 3 et avant le Macintosh (ancêtre des Mac). Il inaugurait l'utilisation d'une souris et d'une interface utilisateur graphique, aujourd'hui répandue, et qui visualise les documents et les répertoires (ou dossiers) sous forme de petites images (les icônes). L'interface du Lisa, inspirée par les travaux réalisés au Palo Alto Research Center (Parc), de Xerox, utilisait le principe des fenêtres qui présentent chacune un processus. Elle s'appuyait, comme sur les Mac et PC actuels, sur la métaphore du bureau, présentant les documents dans des dossiers et sous-dossiers, avec une corbeille pour jeter les fichiers devenus inutiles.

Jusque-là, l'interface utilisateur (par exemple celle de MS-Dos, présente à l'époque sur les micro-ordinateurs dits « compatibles IBM PC ») se réduisait à une ligne de commande.

Le projet a démarré en 1976, année de naissance de Lisa, première fille de Steve Jobs, cofondateur d'Apple.

Lisa était une machine de grande taille, avec clavier séparé et écran intégré (monochrome, cathodique, 12 pouces) dans un boîtier monté sur pieds (entre lesquels se glissait le clavier). Deux lecteurs de disquette (5,25 pouces) étaient également présents dans le boîtier, à droite de l'écran. Un disque dur optionnel (5 Mo) pouvait se poser au-dessus.

Le système d'exploitation (Lisa OS) était réalisé par Apple et différent de celui du Macintosh, mais le Lisa pouvait servir à développer des logiciels pour ce dernier. Le processeur était un Motorola 68000 (à 1 MHz), puissant pour l'époque et la mémoire vive atteignait 1 Mo (plus que les micro-ordinateurs du moment). Le prix élevé (près de 10.000 dollars) a refroidi la clientèle mais Lisa a ouvert la voie au Macintosh (sorti en 1984), plus petit mais meilleur marché.

Une deuxième version (Lisa 2) a vu le jour en 1984, avec un lecteur de disquette de 3,5 pouces puis une troisième en 1985, rebaptisé Macintosh XL avec une mémoire de 512 ko extensible à 2 Mo. Devant les ventes faibles et le succès des Macintosh, le Lisa a été abandonné.

Cela vous intéressera aussi