La voiture autonome développée par Google est testée depuis l'année dernière sur des portions de routes ouvertes. Elle ne possède ni volant ni pédales. © Google

Tech

Avec Waymo, Google donne de l'autonomie à sa voiture

ActualitéClassé sous :voiture , Voiture autonome , Google Car

Google vient d'annoncer la création d'une société indépendante chargée de porter ses ambitions commerciales autour de la conduite autonome. Baptisée Waymo, cette entreprise aura pour mission de faire aboutir les projets de Google, qu'il s'agisse d'une voiture autonome à part entière, de partenariats avec d'autres constructeurs ou de services de transport et de livraison.

Après pas loin de huit ans de recherche et développement au cœur de son centre de recherche, Google vient de franchir une étape cruciale pour son projet de voiture autonome. Le géant californien annonce la création d'une filiale indépendante baptisée Waymo qui sera rattachée à la maison-mère Alphabet. Concrètement, cela signifie que Google estime sa technologie de conduite autonome suffisamment mûre pour passer à une étape commerciale.

Ceci n'a rien de surprenant puisque de nombreux constructeurs automobiles ont déjà annoncé leur intention de proposer les premiers modèles de voitures autonomes à l'horizon 2020. La grande interrogation est la nature des produits qui sortiront de chez Waymo. Car en effet, la naissance de cette entreprise coïncide avec la parution d'un article du site The Information affirmant que Google aurait revu à la baisse ses ambitions en matière de voiture autonome.

La voiture autonome de Google a réalisé une première en transportant une personne non voyante lors d’un trajet sur route ouverte. Une démonstration qui préfigure peut-être un futur service de transport. © Google

Que va devenir la Google Car ?

Ainsi, il ne serait plus question de commercialiser une voiture dépourvue de volant et de pédales sur la base de la Google Car dévoilée en 2014. Au lieu de cela, Waymo aurait pour mission première de travailler avec des constructeurs d'automobiles en développant pour eux une plateforme matérielle et logicielle de conduite autonome pour des modèles de voitures de série.

Cette direction a déjà été prise à travers l'accord passé cette année entre Google et Fiat Chrysler pour créer une flotte d'une centaine de monospaces à conduite autonome sur la base du Chrysler Pacifica. Pour autant, la petite Google Car n'est pas forcément sur une voie de garage. Il se pourrait bien qu'elle ne soit pas commercialisée directement auprès des particuliers mais utilisée pour des services de transport de personnes, voire de livraison. Une idée sur laquelle Uber, Tesla et d'autres planchent déjà officiellement.

La voiture autonome de Google testée sur la voie publique  On devrait bientôt pouvoir croiser la Google Car sur les routes californiennes. En effet, ce petit véhicule autonome et électrique a reçu l’approbation de rouler en ville. La voici en vidéo sur les routes de Mountain View, près du siège de Google.