Airbus va tester son taxi volant Vahana. © Vahana

Tech

Vahana : Airbus va tester son taxi volant

ActualitéClassé sous :voiture , airbus , Vahana

Airbus travaille sur un projet d'aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux sous le nom de code Vahana. Muni de rotors basculants, l'engin à pilotage autonome se destine à des trajets interurbains. Un prototype sera testé en fin d'année.

Airbus multiplie les projets exploratoires pour inventer le transport urbain de demain. Allié à Italdesign, l'avionneur européen travaille par exemple sur un concept de navette multimodal baptisé Pop.Up, tantôt voiture électrique, drone autonome ou capsule pour un transport terrestre à grande vitesse type Hyperloop. Mais Airbus planche également sur un drone taxi électrique, une idée actuellement très en vogue envisagée par une vingtaine de sociétés, dont Boeing, Uber ou encore le cofondateur de Google Larry Page.

Via sa filiale A3 située dans la Silicon Valley, en Californie (États-Unis), Airbus a développé un Adav (Aéronef à décollage et atterrissage verticaux) électrique baptisé Vahana. Il s'agit d'un appareil monoplace équipé de rotors basculants qui pourrait servir à des trajets interurbains dans de grandes agglomérations saturées par les automobiles

Cette vidéo tournée par A3, filiale d’Airbus, montre le concept de drone taxi Vahana. © Vahana

Boeing et Uber également dans la course

A3, qui travaille sur ce projet depuis l'année dernière, vient de publier une série de photos montrant des prototypes en cours d'assemblage et annonce que les premiers essais auront lieu d'ici la fin de l'année. L'objectif est de disposer d'une version finalisée pour un usage commercial vers 2020.

Cette date est également celle que se sont fixée d'autres acteurs œuvrant sur des projets de taxi volant autonome. C'est le cas d'Uber qui a signé un partenariat avec la Nasa. De son côté, le géant Boeing a récemment fait l'acquisition d'Aurora Flight Sciences, une entreprise spécialisée dans les avions autonomes.