Otto ne construit pas des poids lourds, mais des kits adaptables qui peuvent doter n’importe quel camion de fonctions de conduite autonome. © Otto

Tech

Otto, un camion autonome de la filiale d'Uber, a effectué sa première livraison

ActualitéClassé sous :voiture , Voiture autonome , camion autonome

Par Marc Zaffagni, Futura

-

Aux États-Unis, dans le Colorado, un camion sans chauffeur a réalisé la toute première livraison de marchandise sur un trajet de 200 kilomètres. La technologie qui équipe le poids lourd a été développée par Otto, une jeune pousse récemment acquise par le service de transport avec chauffeur Uber qui nourrit de grandes ambitions dans ce domaine.

Comme Futura a déjà eu l'occasion de le dire, les camions autonomes ont un avenir au moins aussi grand, si ce n'est plus dans un premier temps, que les voitures sans chauffeur. Convoyer du fret sur de longues distances en se libérant des impératifs liés au temps de repos des conducteurs est une perspective des plus attractives pour les sociétés de transport. Un marché d'ailleurs si alléchant que des acteurs n'appartenant pas à ce secteur s'y intéressent fortement. C'est le cas d'Uber, le service de voiture de transport avec chauffeur (vtc) qui a fait cet été l'acquisition d'Otto. 

Cette jeune entreprise innovante basée aux États-Unis développe un équipement en kit pour doter les poids lourds existant de fonctions de conduite autonome. Cette semaine, Otto a annoncé qu'un camion sans chauffeur équipé de sa technologie avait effectué une livraison de marchandise, en l'occurrence de la bière. Une première mondiale assure-t-on chez Otto. 

Pour la première livraison effectuée par un camion autonome, Otto et Uber ont choisi la célèbre marque de bière Budweiser. Le chargement contenait plus de 51.000 canettes qui ont été acheminées sans encombre. Dans cette vidéo, on voit le chauffeur quitter son poste de pilotage pour s'installer dans la cabine arrière, en laissant le volant au système autonome. © Otto

Uber a déjà lancé un service de transport nommé UberFreight

Le camion autonome, dans lequel un conducteur humain était tout de même présent pour intervenir en cas de problème, a parcouru 200 kilomètres entre Fort Collins et Colorado Springs (Colorado) en empruntant l'autoroute. Le kit de conduite autonome, qui comprend des caméras, un lidar et des radars à ultrasons, coûte 30.000 dollars (environ 27.500 euros au cours actuel) et peut être installé sur n'importe quel camion muni d'une boite de vitesse automatique.

Uber, qui travaille en parallèle au développement d'une voiture autonome en partenariat avec Volvo, a déjà créé un service de transport de marchandises baptisé UberFreight qui invite les entreprises intéressées à participer à ses expérimentations. Mais l'entreprise de vtc n'est pas le seul acteur high-tech à s'intéresser aux camions. Tesla Motors a récemment annoncé son intention de développer un camion autonome, le Tesla Semi. Constructeurs et designers planchent aussi sur ce concept dont vous pouvez avoir un aperçu dans notre article consacré aux camions du futur.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.