Avec la Model 3, Tesla Motors entre sur un marché de masse concurrentiel. © Tesla Motors

Tech

Model 3 : la Tesla « abordable » est disponible

ActualitéClassé sous :voiture électrique , voiture , Elon Musk

Les premières livraisons de la Tesla Model 3 ont débuté aux États-Unis. Le constructeur de voitures électriques mise sur ce modèle à 35.000 dollars (environ 29.800 euros) pour élargir sa base de clientèle. Mais le système d'options fera vite grimper l'addition.

  • Les premières commandes de la Tesla Model 3 ont été honorées dans les délais prévus.
  • Le modèle de base à 35.000 dollars (environ 29.800 euros) comporte des limitations qui poussent à investir dans des options coûteuses.

Ça y est, la Tesla Model 3 est enfin disponible. Du moins pour la poignée de clients qui avaient précommandé un exemplaire lors de la présentation de cette berline électrique cinq portes en avril 2016. Elon Musk, le patron de Tesla, avait organisé une cérémonie en grande pompe pour la livraison des premiers modèles tout juste sortis d'usine.

Pour le constructeur automobile, la Model 3 marque une étape majeure dans sa stratégie de développement. En effet, il s'agit d'une voiture de milieu de gamme qui se veut beaucoup plus accessible que les modèles existants de la marque : les Tesla Model S et Model X. Le tarif de base d'une Model 3 est de 35.000 dollars (environ 29.800 euros au cours actuel). Avec ce positionnement, Elon Musk espère ouvrir Tesla à un marché bien plus large que sa clientèle actuelle de technophiles aisés sensibles à la cause écologique.

Cependant, même à ce prix, la Model 3 ne sera pas la voiture électrique de monsieur Tout-le-Monde. D'autant plus que la version de base à 35.000 dollars impose quelques restrictions savamment orchestrées pour pousser le client à investir dans des options. Pour commencer, la couleur : toute autre teinte que le noir est facturée 1.000 dollars de plus (environ 850 euros). Ceux qui voudraient disposer d'une autonomie plus importante doivent débourser 9.000 dollars (7.670 euros) pour l'option permettant de parcourir 499 km sur une charge (la version de base offre 345 km d'autonomie).

L’intérieur de la Tesla Model 3 pousse encore un peu plus loin le minimalisme du design du tableau de bord. Aucun bouton : tout se passe sur l’écran tactile central. On constate également l’absence des grilles de ventilation, remplacées par un système qui couvre toute la longueur avec des ailettes cachées et « deux plans d'air croisés pour le contrôle vertical », dixit Elon Musk. © Tesla

Les options de la Model 3 sont nombreuses et coûteuses

Passons sur les fioritures du type sièges électriques, finition cuir et toit en verre teinté qui grèvent le tarif de 5.000 dollars supplémentaires (4.260 euros) et que l'on peut considérer comme superflues. D'un point de vue matériel, la Tesla Model 3 est dotée de tous les capteurs ultrasons, radars et caméras nécessaires à la conduite autonome. Mais la fonction est bridée au niveau logiciel sur la version de base et ceux qui voudront goûter au système de conduite assistée Autopilot devront s'acquitter de 5.000 dollars (4.260 euros).

En somme, une Model 3 dont on voudra choisir la couleur et que l'on souhaitera dotée d'une meilleure autonomie et/ou de l'Autopilot, franchira allègrement la barre des 40.000 dollars (environ 34.000 euros). Cette politique tarifaire n'a rien de choquant en soi, elle est d'ailleurs pratiquée de longue date, notamment par les constructeurs automobiles allemands.

Ce qui est un peu plus problématique, c'est que les clients qui voudront s'en tenir à la Model 3 de base vont devoir prendre leur mal en patience. En effet, dans sa feuille de route de production, Tesla a choisi de donner la priorité aux versions équipées des options citées plus haut avec un prix de départ de 49.000 dollars (environ 41.700 euros). Sur sa page de questions-réponses dédiée à la Model 3, le constructeur indique que les commandes pour la version de base ne seront disponibles qu'à compter du mois de novembre.

Les délais d'attente pour les nouvelles commandes risquent de s'allonger, surtout pour les clients basés en dehors des États-Unis. À l'heure actuelle, Tesla annonce que les livraisons hors États-Unis ne débuteront que fin 2018. Et les versions en conduite à droite n'arriveront pas avant 2019.

La Tesla Model 3 serait-elle l'iPhone de l'automobile ?

Si Elon Musk a réussi son pari de concevoir une voiture électrique abordable, il va désormais devoir prouver qu'il peut répondre à la demande. C'est là un défi peut-être encore plus grand, sur lequel se joue une partie de l'avenir de l'entreprise. Le patron de Tesla a indiqué qu'une centaine de Model 3 seraient produites en août, puis 1.500 en septembre et 20.000 à compter de décembre. L'année prochaine, il vise un volume total de 500.000 véhicules, tous modèles confondus.

Malgré son sens de la communication et sa capacité à susciter l'attrait autour de ses voitures, le patron de Tesla ne peut se permettre d'imposer des délais d'attente trop importants pour une voiture électrique qui n'a, au final, rien d'exceptionnel. Et cela d'autant plus que la concurrence fourbit ses armes, notamment les constructeurs automobiles allemands, français et nippons, qui sont alignés sur ce créneau de milieu de gamme (ou qui vont le faire).

« Un jour, on comparera le lancement de la Model 3 à celui de l'iPhone, qui a déclenché une révolution dans les technologies mobiles », a estimé Gene Munster, fondateur du cabinet Loup Ventures, spécialiste de la marque Apple. Peut-être bien, mais le succès de l'iPhone doit aussi beaucoup à la capacité d'en produire des millions d'exemplaires. Tesla va peu à peu perdre son statut de précurseur et il devra alors se battre plus frontalement avec ses rivaux, qui maîtrisent la production de masse depuis des décennies. C'est là que les choses sérieuses vont commencer...

Pour en savoir plus

Tesla Model 3 : le premier modèle sortira d'usine vendredi

Article initial de Marc Zaffagni, paru le 4/07/2017

Elon Musk a confirmé que la production de sa voiture électrique la plus abordable, la Tesla Model 3, débutera avec deux semaines d'avance par rapport au planning initial. Les trente premiers clients seront livrés le 28 juillet.

Présentée en avril 2016, la première Tesla Model 3 sortira des usines du constructeur automobile vendredi prochain. C'est une fois encore Elon Musk qui en fait l'annonce via son média de prédilection Twitter. Le bouillonnant patron de Tesla qui veut, entre autres, creuser des tunnels pour lutter contre les bouchons, a indiqué que la production était en avance de deux semaines. Une cérémonie sera organisée pour la livraison des trente premières commandes le 28 juillet.

La Model 3 marque une étape cruciale pour Tesla. En effet, avec cette voiture électrique cinq portes à 35.000 dollars (un peu plus de 30.000 euros au cours actuel), la marque compte s'ouvrir à un marché de masse. Jusqu'à présent, elle s'adressait à une clientèle fortunée capable de débourser au minimum 60.000 euros pour s'offrir une Model S. Pour être deux fois moins chère, la Model 3 offre beaucoup moins d'options. Les clients n'auront le choix que de la couleur et des modèles de jantes.

Tesla compte produire 20.000 Model 3 à partir de décembre

Mais la réaction des consommateurs a été plus que positive puisque les précommandes de Model 3 ont atteint les 400.000 unités. Par conséquent, le plus grand défi de Tesla sera d'atteindre une capacité de production suffisante pour honorer ces commandes et celles à venir dans des délais raisonnables. En 2016, 85.000 voitures ont été produites. Mais l'entreprise a réalisé d'importants investissements dans la robotisation et la construction d'usines géantes appelées Gigafactory, pour la fabrication des batteries.

Dans une série de tweets, Elon Musk a indiqué qu'une centaine de Model 3 seraient produites en août, puis 1.500 en septembre et 20.000 à compter de décembre. L'année prochaine, il vise une production totale de 500.000 véhicules, tous modèles confondus. En 2020, le constructeur compte atteindre le million d'unités annuelles. Un objectif des plus ambitieux, irréaliste diront certains. Mais avec les lanceurs et capsules réutilisables de SpaceX, Elon Musk a déjà prouvé qu'il pouvait faire mentir ses détracteurs. À suivre donc...


Elon Musk dévoile la Tesla Model 3 en vidéo

Article initial de Marc Zaffagni, paru le 27/03/2017

Elon Musk, le patron de Tesla, a partagé une courte vidéo montrant sa prochaine voiture électrique, la Model 3. Cette berline cinq portes est présentée comme le modèle d'entrée de gamme avec lequel la marque compte élargir sa clientèle.

La vidéo ne dure que quelques secondes, mais elle a tout de même réjoui les amateurs de la marque automobile Tesla, qui piaffent d'impatience en attendant la sortie de la Model 3. Elon Musk, le fondateur et patron de Tesla, a en effet partagé via Twitter une petite séquence montrant ce qu'il présente comme une version finalisée de cette voiture électrique cinq portes avec laquelle il compte partir à la conquête d'un marché grand public de masse.

Cette vidéo ne révèle aucune information inédite à propos de la Model 3 ; elle vient en revanche confirmer que Tesla devrait tenir sa feuille de route : une mise en production est prévue à partir de juillet 2017 et les premières livraisons devraient avoir lieu en fin d'année. La marque dit avoir reçu plus de 375.000 précommandes pour la Model 3 qui sera vendue 35.000 dollars, soit un peu plus de 32.000 euros au cours actuel.

Une version « performance » de la Tesla Model 3 est prévue

Le prix officiel pour l'Europe n'a pas encore été officialisé, mais c'est en Norvège que les premiers exemplaires destinés au Vieux Continent devraient être livrés. Les acheteurs basés au Royaume-Uni devront quant à eux patienter au moins jusqu'à l'été 2018 pour qu'arrivent des Model 3 avec poste de conduite à droite a prévenu Elon Musk. Le dirigeant de Tesla a également confirmé qu'une version « performance » de cette voiture était prévue, sans en indiquer la date de disponibilité.

La Model 3 de base sera pourvue d'une batterie de 75 kWh qui devrait lui assurer au moins 350 kilomètres d'autonomie (en cycle américain) et sans doute un peu plus. Interrogé via Twitter à propos de l'autonomie de la Model 3, censée être supérieure à celle la Chevrolet Bolt — dont la batterie de 60 kWh lui assure 383 km d'autonomie (en cycle américain) —, Elon Musk a laissé entendre que ce serait le cas. Sans en dire plus...


Tesla Model 3 : la production débutera en juillet 2017

Article initial de Marc Zaffagni, paru le 23/02/2017

Tesla Motors l'a confirmé : la production de sa prochaine voiture électrique, la Model 3, débutera cet été (juillet 2017). Il s'agira du modèle le plus abordable de la marque. Plus de 375.000 commandes ont déjà été enregistrées.

Dévoilée en avril dernier, la Tesla Model 3 sera dans les temps. À l'occasion de la publication de ses derniers résultats financiers, Tesla Motors a confirmé que sa nouvelle voiture électrique entrera en production à partir de juillet 2017, comme prévu. Cela signifie que les premières livraisons devraient être honorées en fin d'année.

La marque automobile fondée par Elon Musk joue gros avec la Model 3 qui sera la berline électrique la plus abordable de son catalogue : 35.000 dollars (environ 33.100 euros au cours actuel) alors que le prix de base de la Model S actuelle est de 70.000 dollars (66.300 dollars). Plus de 375.000 commandes ont déjà été enregistrées et Tesla Motors vise une production de 10.000 Model 3 par semaine à partir de 2018.

Une voiture électrique abordable offrant 350 km d’autonomie

Avec cette berline cinq portes dotée d'une autonomie de 350 kilomètres, le constructeur entre sur un marché de masse où il va rencontrer une concurrence plus forte qu'avant. En effet, la plupart des grandes marques automobiles ont lancé (ou vont lancer) des voitures électriques positionnées sur un tarif équivalent. La Model 3 devra notamment faire face à la Chevrolet Bolt, qui offre 383 kilomètres d'autonomie par charge pour un tarif similaire.

La Tesla Model 3 aura pour elle quelques atouts non négligeables :

  • Tout d'abord, elle bénéficiera de série des équipements pour une conduite totalement autonome ; celle-ci sera rendue disponible via une mise à jour logicielle qui devrait intervenir courant 2018.
  • Ensuite, la Model 3 sera équipée d'un toit panoramique en verre issu des technologies des tuiles et panneaux solaires conçus par Solar City, une entreprise cofondée par Elon Musk qui vient tout juste de fusionner avec Tesla Motors.
  • Pour finir, ce modèle pourra profiter des chargeurs rapides dont Elon Musk a promis de doubler le nombre (7.200 contre 3.600) et qui pourront restaurer 80 % de l'autonomie d'une Model 3 en 30 minutes.

Comment l'Autopilot d'une Tesla voit le monde  Le constructeur automobile Tesla vient de publier une vidéo en timelapse qui dévoile le fonctionnement de son système de conduite autonome actuellement en cours de développement et dont la mise en service est prévue pour 2018.