Tech

Samsung Galaxy Beam : un picoprojecteur dans un smartphone

ActualitéClassé sous :technologie , Samsung , Galaxy Beam

Le fabricant coréen Samsung vient de dévoiler son Galaxy Beam, un smartphone qui, malgré des dimensions réduites, intègre un picoprojecteur pour afficher ses images sur un mur.

Prouesse. Avec ce Galaxy Beam, Samsung est parvenu à intégrer un picoprojecteur dans un smartphone aux dimensions relativement réduites. © Samsung

Tous les smartphones sont capables de réaliser et de lire des vidéos. Mais la difficulté survient quand on souhaite montrer une séquence à plusieurs personnes en même temps... La solution la plus simple nécessite d'avoir des amis plutôt proches pour pouvoir se presser les uns contre les autres.

Une solution simplifiée avec la nouveauté que vient de présenter Samsung au Mobile World Congress 2012 de Barcelone. Il s'agit d'un smartphone baptisé Galaxy Beam. En français, beam signifie « faisceau » ou « rayon  » et il s'agit bien de cela. Ce téléphone intègre en effet un minuscule projecteur qui diffuse une vidéo ou un diaporama sur un mur situé à proximité, jusqu'à environ 2 mètres. En théorie, le picoprojecteur est capable d'afficher une image d'une largeur maximale de 50 pouces, soit 127 cm. L'image projetée est de 640 x 360 pixels et la luminosité de 15 lumens, ce qui est vraiment faible par rapport à un véritable vidéoprojecteur. Il vaut mieux donc se trouver dans l'obscurité pour obtenir une qualité d'affichage correcte.

Le Galaxy Beam de Samsung filmé au Mobile World Congress de Barcelone. On peut voir l'appareil diffuser une vidéo de bonne qualité dans une pièce obscure. © Samsung/YouTube

Le Galaxy Beam, couteau-suisse multimédia

Techniquement, le picoprojecteur se situe dans le haut du téléphone. Il associe une puce DLP de Texas Instrument, des Led et une lentille de projection. Samsung affirme que l'autonomie du mobile en projection serait de 3 heures.

Surprise, malgré la présence de ce projecteur intégré, le smartphone ne fait que 1,25 cm d'épaisseur et ne pèse que 145 grammes. Pour le reste, le téléphone est de surcroît très bien équipé. Doté du système d'exploitation Android 2.3 Gingerbread, il offre une surface d'affichage tactile de 480 x 800 sur 4 pouces. Sous le capot, il est animé par un processeur double cœur cadencé à 1 GHz, de 1 Go de mémoire vive et de 8 Go de mémoire, extensible à 32 Go avec une carte microSD. Le Galaxy Beam est, en outre, doté de deux caméras, une de 5 mégapixels qui se trouve sur le dos de l'appareil et l'autre frontale de 1,3 mégapixel. Au niveau de la connectique, le smartphone est doté du Wi-Fi et du Bluetooth. Pour le moment Samsung reste avare d'informations sur le prix et la disponibilité du téléphone. On peut retenir que c'est la première fois qu'un smartphone embarque un picoprojecteur aussi bien intégré.

Quelques constructeurs, en effet, proposent des petites nacelles qui ajoutent cette faculté aux smartphones, apparue il y a plus de deux ans sur un appareil photo, le Nikon Coolpix 1000pj. C'est le cas notamment du MobileCinema i50s d'Aiptek, qui se destine à l'iPhone. Une fois solidaire du téléphone, ce périphérique projette des images avec une luminosité de 50 lumens sur une diagonale de 60 pouces, soit 1,50 mètre.