Tech

Un panneau d’éclairage souple de technologie Oled

ActualitéClassé sous :technologie , OLED , éclairage

-

Remplacer une lampe d'ambiance par une surface lumineuse et souple, c'est en théorie possible à l'aide de panneaux recouverts de diodes électroluminescentes organiques (les Oled, utilisées également sur certains écrans). Mais le matériau de base, l'oxyde d'indium, est bien trop coûteux pour une fabrication en grande série. Une nouvelle technologie pourrait changer la donne.

Le panneau d'éclairage Oled présenté lors de la conférence de presse. Crédit : Agfa-Gevaert et al.

Les firmes Agfa-Gevaert NV et IMEC (Belgique), Holst Centre, Philips Research et TNO (Pays-Bas), ont présenté le premier panneau d'éclairage flexible à base de technologie Oled (Organic light-emitting diode, ou diode électroluminescente organique) n'utilisant pas d'électrode en oxyde d'indium (ITO).

Ce projet, en partie financé par l'Union Européenne dans le cadre du programme Fast2Light, élimine aussi les étapes de fabrication les plus coûteuses en laissant entrevoir une fabrication en grande série. Il deviendrait possible de réaliser à coût raisonnable des écrans Oled (au lieu des LCD actuels) rétro-éclairés, qui fourniraient d'excellents afficheurs pour de multiples applications (appareils portables, affichages tête haute, voire éclairage d'ambiance et gadgets lumineux divers).

Un prototype au point

Avec un rendement particulièrement prometteur, le procédé Oled attend toujours le développement d'un procédé de fabrication susceptible d'en réduire le coût. C'est chose faite avec cette innovation, dont le principe est de remplacer le coûteux oxyde d'indium par un polymère transparent au pouvoir conducteur élevé, Orgacon de son nom commercial (développé à l'origine pour protéger les films argentiques). Appliqué cette fois sur un substrat formé d'une simple feuille métallique, l'ensemble se présente sous une forme flexible.

Au cours d'une démonstration effectuée le 7 avril dernier dans les locaux d'Agfa à Mortsel, un panneau d'éclairage de 12 x 12 centimètres étonnamment souple a été présenté en fonctionnement. Sa fabrication, simplifiée par l'utilisation d'un procédé de photogravure compatible avec une production à bas coût, laisse prévoir une commercialisation à grande échelle à partir de 2011.