Un exemple d’écran Oled qui utilise une feuille d’inox de quelques nanomètres d’épaisseur comme substrat. © Fraunhofer FEP

Tech

Un écran Oled sur une feuille d'inox

ActualitéClassé sous :technologie , OLED , écran plat

Des ingénieurs ont développé un écran Oled utilisant une feuille d'acier inoxydable comme substrat à la place du verre ou du plastique habituellement employés. Cette technologie pourrait servir à fabriquer des systèmes d'éclairage pour les automobiles et l'affichage publicitaire.

Les feuilles d'acier inoxydable sont utilisées dans plusieurs domaines industriels et notamment pour la fabrication de batteries et de cellules photovoltaïques à fines couches. Mais ce matériau offre des propriétés bien particulières qui en font un candidat intéressant pour une application plus inattendue : la fabrication d'écran Oled flexibles.

Le *Fraunhofer Institute for Organic Electronics, Nippon Steel & Sumikin Materials ainsi que Nippon Steel & Sumitomo Metal sont parvenus à utiliser une feuille d'inox comme substrat pour créer un écran Oled. Comparé au plastique et au verre habituellement utilisés pour ce type d'affichage, l'acier inoxydable offre des propriétés conductrices et isolantes très intéressantes.

Des clignotants et des feux de marche arrière pour les voitures

Par exemple, il protège efficacement de la vapeur d'eau et de l'oxygène contre lesquels une dalle Oled doit être isolée. L'inox est aussi un bon conducteur thermique et grâce à la technique de lissage de surface développée par Nippon Steel & Sumitomo Metal, les ingénieurs ont pu obtenir une densité d'éclairage suffisamment homogène pour être exploitable en vue de faire de l'affichage.

Pour autant, il ne faut pas s'attendre à voir des écrans Oled à base d'inox dans les smartphones ou les téléviseurs. Dans son communiqué, le Fraunhofer Institute estime que ce procédé pourrait servir à des applications plus basiques : des clignotants ou des feux de marche arrière pour les voitures, des façades lumineuses ou encore des panneaux publicitaires. Les équipes se donnent encore au moins trois ans avant de voir ces applications concrètes arriver sur le marché. Il faudra d'abord finaliser un processus de fabrication susceptible de s'intégrer à une production industrielle, le tout à un coût abordable.

Pour en savoir plus

Un écran Oled de 31 pouces chez Samsung. Oui, mais…

Article initial de Jean Étienne, paru le 21/12/2007

L'écran de télévision Oled de 31 pouces dont Samsung Electronics vient d'annoncer la présentation lors du salon CES 2008 de janvier prochain, à Las Vegas, est-il un leurre... ou un effet d'annonce ?

La technologie Oled permet de construire des écrans à la fois plus fins, plus lumineux et ne nécessitant pas de rétro-éclairage. Mais le coût rédhibitoire de leur réalisation, ainsi que leur consommation, ont découragé les constructeurs qui avaient pourtant encensé cette technologie voici quelques mois.

Ainsi, le géant électronique Sony a bien commercialisé un tel écran au Japon, le XEL-1, mais au prix de 200.000 yens, soit plus de 1.200 euros. Ce qui, pour un 11 pouces (28 cm), reste assez dissuasif. Dans la foulée, Samsung avait annoncé la commercialisation d'un écran de 14 pouces... à l'horizon 2010. Quant à Toshiba, son projet d'écran Oled de 30 pouces (76 cm), dont la commercialisation était prévue pour 2009-2010, avait été purement et simplement abandonné. Parallèlement à cela, Canon a bien décidé d'adopter cette technologie, mais uniquement pour ses appareils photos de haut de gamme. On est bien loin des téléviseurs géants...

Des téléviseurs Oled signés par Sony, techniquement au point mais hors de prix. © Sony

Alors comment faut-il considérer l'annonce de Samsung ? Certes, la technologie actuelle permet de construire un écran Oled de 31 pouces, mais encore faut-il le commercialiser. Sony avait bien créé un téléviseur Oled de 27 pouces, mais avait renoncé à le proposer au catalogue, non seulement à cause de son prix, mais aussi en raison des difficultés techniques rencontrées en vue d'une production massive.

« Nous avons la capacité technologique de fabriquer des télévisions 40 pouces Oled, mais nous devrions attendre 2010 pour produire de grands écrans Oled à des prix raisonnables », annonce Samsung. Et c'est peut-être là la réponse. En attendant, le LCD ne semble pas près d'être détrôné.