Grâce à ses capteurs de détection des obstacles et de modélisation 3D, le casque Alloy d’Intel offre une liberté de mouvements et d’interaction inédite. © Intel

Tech

Avec le casque Alloy, Intel nous plonge dans une réalité « fusionnée »

ActualitéClassé sous :technologie , réalité fusionnée , casque de réalité virtuelle

Réalité virtuelle ou réalité augmentée ? Intel propose une troisième voie avec son projet Alloy. Il s'agit d'un casque autonome bardé de capteurs et de caméras avec lequel l'utilisateur peut se déplacer physiquement dans un univers virtuel et se servir de ses mains pour interagir avec les objets. Bienvenue dans la réalité « fusionnée » selon Intel.

Lors de l'Intel Developer Forum, à San Francisco, aux États-Unis, le fabricant de microprocesseurs Intel a fait la démonstration de son projet Alloy, un casque de réalité virtuelle autonome qui permet d'interagir avec l'univers dans lequel évolue son utilisateur.

Le PDG d'Intel, Brian Krzanich, a présenté ce casque qui, selon lui, redéfinit complètement ce que la réalité virtuelle permet d'obtenir. En effet, Alloy propose une expérience immersive inédite grâce à la technologie de modélisation 3D Intel RealSense qui prend notamment en compte les divers mouvements du corps.

Ce casque fonctionne de manière totalement autonome, sans ordinateur ni capteurs externes, de manière à pouvoir évoluer en toute liberté de mouvements. Il est cependant lui-même équipé de plusieurs caméras qui scannent l'environnement afin que l'utilisateur puisse, le cas échéant, interagir avec divers objets présents près de lui. Celui-ci peut ainsi monter des marches, ouvrir une porte ou bien encore soulever un verre et trinquer avec. C'est ce qu'Intel appelle la « réalité fusionnée ».

Le casque Alloy est ce qui s'appelle un concept de design, une vitrine de démonstration des technologies Intel qui n'a pas nécessairement vocation à être commercialisé. Cette vidéo de promotion est là pour illustrer le concept de réalité fusionnée en nous montrant comment l'utilisateur peut se mouvoir librement dans un monde virtuel sans craindre de se heurter à des obstacles physiques et comment il peut interagir avec cet environnement factice sans accessoire supplémentaire. © Intel

Intel collabore avec Microsoft sur le projet Alloy

Ce projet, qui ne débouchera pas nécessairement sur un casque commercialisé auprès du grand public, est une formidable vitrine pour les caméras Intel RealSense (courte ou longue portée) qui équipent déjà quelques modèles de PC hybrides. En 2017, Intel entend d'ailleurs ouvrir cet écosystème aux développeurs afin que ceux-ci puissent créer leurs propres casques et/ou univers personnalisés.

À noter qu'Intel continue de travailler en étroite collaboration avec Microsoft dans les domaines de la réalité virtuelle et augmentée. La firme de Redmond (États-Unis) a déjà fait sensation avec ses lunettes HoloLens.

En matière de réalité virtuelle, deux nouveaux casques sont particulièrement attendus cet automne : l'Oculus Rift (annoncé à 699 euros à partir du 20 septembre 2016) et le PlayStation VR (399 euros, en vente le 13 octobre).