Tech

Vivez encore un peu et vous vivrez toujours: l'immortalité à nos portes ?

ActualitéClassé sous :Tech , intelligence artificielle , avenir

-

À 56 ans, le célebrissime inventeur Ray Kurzweil prend un soin maniaque de son corps. C'est qu'il lui faut tenir encore : dans 20 ans, selon son dernier ouvrage "Le voyage fantastique" (Fantastic Voyage: Live Long Enough to Live Forever), nous aurons atteint l'immortalité. Comment ?

Cellule neuronale sur un processeur vue au microscope électronique

Grâce à des millions de nanorobots, de la taille d'un globule sanguin, qui s'affaireront jour et nuit auprès de nos organes pour les protéger et les réparer ; à un codage génétique entièrement logiciel, que nous pourrons mettre à jour via l'internet ; à des médicaments qui agissent au niveau de la cellule ou qui recréent des tissus à partir de l'information fournie par nos cellules saines. En attendant de remplacer entièrement la circulation sanguine par un système plus efficace...

Tout cela pourrait paraître fantaisiste, mais Kurzweil, ancien étudiant du MIT, est l'un des inventeurs-informaticiens les plus primés des Etats-Unis, un homme que plusieurs experts tiennent pour un génie. En 1974, il inventait un appareil capable de lire à voix haute n'importe quel texte imprimé, avant de créer des synthétiseurs musicaux pour l'un de ses clients, Stevie Wonder. Depuis, il a fait accomplir à l'intelligence artificielle des progrès décisifs, notamment dans la reconnaissance des formes.

Ce dernier opus de Ray Kurzweil se situe en fait dans la suite de ses précédents ouvrages, dans lesquels il prédit que le progrès des technologies informatiques fera perdre à l'homme le monopole de l'intelligence comme de la conscience. Et lorsque les machines deviendront intelligentes, elles le seront rapidement beaucoup plus que nous. L'avenir de l'humanité se situerait alors dans une forme de symbiose avec la machine. Comme le montre Automates Intelligents, la thèse est forte et étayée, mais elle suscite également (voire heureusement) des oppositions et des interrogations.