Tech

TV numérique : les jours de la télévision de papa sont comptés

ActualitéClassé sous :Tech , télévision numérique , TNT

-

Imposé par l'augmentation du nombre de chaînes, ainsi que par l'exigence d'une qualité de réception toujours croissante et l'avènement de la haute définition, le passage à la télévision numérique entraînera bientôt l'abandon définitif de l'analogique.

La fin de la télévision analogique sur le territoire français est programmée pour le 30 novembre 2011. A cette date, des dizaines de milliers de téléviseurs "ancienne mode" recevront leurs dernières images avant de se taire à jamais, tandis que leurs propriétaires devront s'être équipés en TNT (télévision numérique terrestre), câble, TV sur ADSL ou satellite. A moins, bien entendu, de s'être équipés de l'indispensable décodeur.

Mais certains émetteurs de télévision analogique seront déjà arrêtés dès cet automne, pour des raisons liées à l'encombrement des fréquences. En effet, si la plupart des stations d'émission basculeront progressivement d'un système à l'autre avec une période de "recouvrement" de plusieurs mois, certaines ne disposent pas des ressources suffisantes pour permettre une émission simultanée dans les deux modes. On pense aussi aux zones frontalières, où le spectre hertzien est partagé avec d'autres pays et donc où les fréquences disponibles sont moins nombreuses.

Le Ministère français de la Culture et le CSA (Conseil supérieur de l'Audiovisuel) sont actuellement en train de mettre au point un plan de migration, toutefois les différentes zones de basculement n'ont pas encore été définies. Tout ce que l'on sait actuellement, c'est que leurs délimitations se feront en fonction des impératifs techniques et ne correspondront pas aux régions administratives.

La TNT est accessible actuellement à 70 % de la population, et ce chiffre devrait être porté à 85 % dès la fin de cette année, tandis que 95 % sont visés à l'horizon 2011. Pour les zones non couvertes, le gouvernement veillera à ce que soit proposée une offre alternative par le satellite.

Dans cette optique, le groupe Canal+ a anticipé le mouvement et offrira dès le 15 juin prochain une offre d'accès gratuit aux 18 chaînes de télévision numérique, moyennant l'acquisition d'un décodeur spécifique. Mais le Ministère insiste sur la non exclusivité de l'offre, et d'autres fournisseurs devraient se manifester d'ici peu.

Télévision numérique

La télévision numérique permet de s'affranchir des contraintes imposées par la transmission analogique du signal, et autorise une amélioration sensible à la fois de l'image (haute définition, 16/9), et surtout du son (Dolby 5.1, choix de la langue), à l'instar de ce qui existe déjà en DVD.

La technologie numérique associée au standard de compression MPeg-2 (aussi utilisé en DVD) permet aussi de réduire considérablement le niveau de débitet d'associer jusqu'à six chaînes standard par multiplexage dans un même canal, ou le double, voire le triple en MPeg-4.

Si l'antenne râteau peut être conservée dans la plupart des cas, un décodeur spécifique doit être intercalé avant le téléviseur. Celui-ci convertit le signal numérique en une entrée analogique Pal ou Secam exploitable par l'ancien téléviseur. D'ici peu, tous les téléviseurs produits en France devront obligatoirement intégrer ce décodeur.