Tech

Le Bluetooth pour ne plus se perdre dans le métro

ActualitéClassé sous :Tech , balise , bluetooth

-

Pour un déficient visuel, un touriste étranger, ou même une personne de passage à Paris, arpenter les couloirs du métro en quête du bon quai ou tout simplement trouver la sortie des souterrains peut rapidement se révéler être un vrai parcours du combattant.

C'est pourquoi la RATP expérimente actuellement BlueEyes, un système de guidage des personnes déficientes visuelles. Il se base sur un réseau de balises Bluetooth réparties dans les couloirs du métropolitain, qui envoient des indications aux malvoyants via leurs téléphones portables. Ce dispositif a été testé au début du mois de mars dans la station Franklin-Roosevelt.

BlueEyes : La RATP guide les malvoyants dans le métro par Bluetooth

La RATP vous guide dans le métro

De chez vous, vous choisissez vos stations de départ et d'arrivée en les tapant sur le clavier de votre téléphone portable, téléphone sur lequel vous aviez pris le soin d'installer l'application BlueEyes. S'il est nécessaire de prendre des correspondances, le logiciel vous en informe et vous propose de choisir entre les diverses combinaisons possibles.

Voir la démonstration de BlueEyes

Une fois votre trajet déterminé, vous vous rendez à la station de départ, équipé de votre portable. Dès lors, les balises Bluetooth réparties dans les couloirs vous prennent en charge. Vocalement - via vos oreillettes - ou visuellement - sous la forme de larges flèches apparaissant sur l'écran - elles vous informent de la présence d'escaliers, vous indiquent quels couloirs vous devez emprunter, et vous fait même rebrousser chemin si vous vous trompez !

Un réseau de balises qui évalue votre progression en temps réel

L'utilisateur du système est détecté à chaque fois qu'il passe dans la zone de rayonnement (entre 3 et 10 mètres) des balises. Le programme BlueEyes estime alors sa position et le sens de la marche, afin de lui dispenser les informations adéquates. Ce système en temps réel permet une utilisation souple.

Le dispositif est en train d'être testé auprès des personnes malvoyantes et, d'après la RATP, le service BlueEyes devrait s'étendre à l'ensemble du réseau parisien. D'autres utilisations sont déjà à l'étude, comme le guidage des touristes étrangers, l'assistance aux personnes âgées, la sécurité du réseau...

Le projet de la RATP n'est pas le premier de ce genre. Le système Drishti, développé en 2002, permettait déjà de guider par GPS les personnes malvoyantes ou aveugles au cours de leurs déplacements dans le campus d'une université de Floride. En tous cas, bientôt, vous n'aurez plus d'excuse pour vous perdre dans les couloirs du métro !