Face ID repose sur une technologie baptisée TrueDepth, qui réunit plusieurs capteurs situés sur la façade de l'iPhone X. © Apple

Tech

iPhone X : Face ID leurré par un simple masque

ActualitéClassé sous :smartphone , iphone X , Face ID

Une société vietnamienne vient de démontrer qu'il est possible de tromper le système de reconnaissance faciale Face ID de l'iPhone X en utilisant un simple masque. Apple avait pourtant affirmé le contraire.

À chaque nouveau dispositif de sécurité biométrique inauguré par un smartphone, des experts en sécurité et autres hackers s'emploient à faire mentir les constructeurs quant à leur fiabilité. Ce fut le cas avec le lecteur d'empreintes digitales Touch ID de l'iPhone 5S mais aussi avec le système de reconnaissance faciale du Galaxy S8 ainsi que son scanner d'iris. C'est donc tout naturellement que le nouveau Face ID, introduit avec l'iPhone X, a été mis sur le gril pour tenter de trouver la faille.

Et c'est visiblement chose faite, cinq jours seulement après la commercialisation de ce smartphone Apple qui marque les dix ans de l'iPhone. Bkav Corporation, une société vietnamienne spécialisée dans la sécurité des systèmes informatiques, vient de publier une vidéo montrant comment elle parvient à leurrer Face ID avec un masque reproduisant partiellement le visage d'une personne.

Cette vidéo, tournée par Bkav Corporation, montre comment un masque en 3D leurre le système Face ID de l’iPhone X. On ignore combien de versions du masque ont été créées avant de parvenir à ce résultat. © Bkav Corporation

Un masque imprimé en 3D

Un véritable affront pour Apple, qui affirme, dans son argumentaire commercial, que ce système est « conçu pour déjouer les usurpations d'identité à partir de photos ou de masques ». Lors de la présentation de cet iPhone, l'entreprise avait même expliqué qu'elle avait éprouvé Face ID en utilisant des masques ultra-réalistes fabriqués par des professionnels travaillant pour le cinéma. Bkav Corporation assure de son côté qu'elle n'a pas eu besoin de chercher le réalisme pour réussir à tromper Face ID.

Son masque a été fabriqué avec une imprimante 3D à partir du modèle de visage enregistré par l'iPhone X. Les yeux et la bouche ont été imprimés en 2D puis collés tandis que le nez a été réalisé en silicone. Le tout n'a coûté que 150 dollars (environ 129 euros au cours actuel). Bkav Corporation explique avoir étudié le fonctionnement de l'intelligence artificielle qui gère Face ID et compris comment procéder pour leurrer celle-ci en travaillant sur le rendu de la profondeur au niveau des joues et du pourtour du visage.

Aussi probante soit-elle, cette démonstration ne signifie pas pour autant que l'ensemble des utilisateurs de Face ID aient du souci à se faire. Comme le souligne Bkav Corporation, le risque concernerait surtout des célébrités, hommes politiques, grands dirigeants possédant un iPhone X. Même si l'on pourra toujours discuter des conditions de ce hack de Face ID, le discours d'infaillibilité d'Apple en prend un coup.