Tech

Tops 2011 : les écrans souples et les superprocesseurs high-tech sont là

ActualitéClassé sous :robotique , informatique , Internet

Toujours plus : l'électronique et l'informatique progressent régulièrement, insensibles à la crise. Les écrans souples débarquent, Microsoft prépare Windows 8, qui ne se sent bien que sur un ordinateur à 10 Go de mémoire vive et IBM étudie des processeurs... à mille cœurs. Chez Apple, Steve Jobs a eu le temps, avant de tirer sa révérence, de montrer l'évolution de l'iPad.

On en a parlé : Green Float, la ville flottante écologique de demain. Vivrons-nous sur des îles flottantes à la hauteur de l'équateur ? © Shimizu Corporation

Vous les connaissez peut-être, ce sont des stars. Ils ont rempli les salles de cinéma, fait rêver des millions de paires d'yeux humains, ou fait palpiter les valves de milliers de cœurs. Pourtant, ils n'ont ni chair ni os. Ils sont faits de circuits, de plastique ou de métal et d'intelligence, beaucoup d'intelligence... artificielle bien sûr. 

  

Capable de lire une vidéo MPeg 20 fois plus vite qu'un ordinateur classique, ce processeur à mille cœurs n'en a physiquement... aucun : c'est un circuit programmable, un soft processor, savamment configuré pour que ses composants travaillent comme des cœurs. Pour ses concepteurs, c'est un processeur « plus rapide et plus vert ».

 

Le premier trimestre 2012 devrait voir Apple annoncer ou même commercialiser son iPad 3. L'une des principales nouveautés pourrait être l'écran, dont la qualité d'affichage serait équivalente à celle de l'iPhone 4.

 

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe : les iPad et iPhone de dernière génération stockeraient en mémoire tous les déplacements de leurs utilisateurs... Décryptage. 

 

Microsoft fait le point sur son nouveau procédé de verrouillage du PC disponible avec la prochaine mouture de son système d'exploitation, Windows 8. Une protection, nommée picture password, qui associe une photo personnelle sur laquelle l'utilisateur dessine avec le bout du doigt des mouvements sur des zones précises.

 

IBM vient d'annoncer que ses chercheurs avaient réussi à créer une puce « cognitive » capable de simuler certaines des capacités du cerveau humain. Comme en plus sa création s'est faite en collaboration avec la célèbre Defense Advanced Research Projects Agency (Darpa), on ne peut s'empêcher d'y voir les premiers pas de la concrétisation de Terminator... Mais qu'en est-il réellement ?

 

Chaque année, depuis six ans, IBM dévoile son « Five in Five », une liste de cinq innovations majeures censées se produire dans les 5 ans qui viennent. Cette année, ses prédictions se concentrent sur les notions de télépathie pour contrôler nos appareils du quotidien, de biométrie pour s'identifier mais aussi sur la fin du spam.

 

Moins de cent millions : c'est le nombre d'adresses disponibles qui resteraient aujourd'hui pour Internet. Avec 4,3 milliards d'adresses « IP » différentes déjà accordées, le système de numérotation IPv4 est au bord de la saturation. Comme les numéros de téléphone ou de plaques d'immatriculation, il faut ajouter des chiffres, et donc passer à IPv6. Voilà vingt ans qu'on le sait...

 

Le Kinetic de Nokia est un mobile souple que l'on déforme pour le commander. Mais ce n'est qu'un prototype. L'écran souple de Samsung, en revanche, est au point et la firme coréenne en promet la commercialisation pour 2012, sous forme d'un Galaxy Skin.

 

Avec Holodesk, Kinect peut aussi servir à manipuler des images en 3D éventuellement mêlées à de vrais objets. Le laboratoire de recherche de Microsoft en fait la démonstration en vidéo. Applications ? Infinies...

 

Le manuscrit dit de Copiale, entièrement crypté, vient d'être « cassé » par un logiciel utilisant des méthodes... de traduction. Verdict : ce long texte est une description de rites étranges organisés par une société secrète du XVIIIe siècle.

 

Beaucoup plus fin, blanc ou noir, équipé de deux caméras et d'un processeur plus puissant, l'iPad 2 sera commercialisé le 25 mars prochain en France au même prix que l'iPad « 1 ».

 

Le « top bot », selon l'expression de ses découvreurs, serait la « menace la plus sophistiquée » sévissant actuellement sur Internet. Transmis par des rogues, installé dans la MBR et capable de chasser les virus concurrents, il aurait infecté 4,5 millions de PC sous Windows en trois mois pour créer des botnets, c'est-à-dire des réseaux clandestins.

 

Deux chercheurs de l'université américaine de Columbia ont découvert une vulnérabilité qui touche les imprimantes connectées à Internet. Un pirate pourrait assez facilement en prendre le contrôle pour dérober des données ou infiltrer un réseau informatique.