Les HoloLens 2, des lunettes de réalité mixte, sont prêtes pour l'intelligence artificielle. En effet, à l’instar du MIT ou d’Intel avec la clé USB Movidius, Microsoft va s’appuyer sur un processeur dédié pour traiter en local des réseaux d’apprentissage profond qui sous-tendent le fonctionnement d’applications d’intelligence artificielle. © Microsoft

Tech

Réalité mixte : les HoloLens 2 prêtes pour l'intelligence artificielle

ActualitéClassé sous :réalité augmentée , intelligence artificielle , réalité virtuelle

Microsoft a confirmé qu'il planchait sur une deuxième génération de ses lunettes de réalité mixte HoloLens. Celles-ci intégreront un coprocesseur dédié à l'exécution de réseaux neuronaux d'apprentissage profond pour les applications d'intelligence artificielle.

En début d'année, nous avions eu vent des travaux de Microsoft sur une nouvelle version de ses lunettes de réalité mixte HoloLens, plus légères, plus abordables et dont la sortie serait prévue pour 2019. Si Microsoft n'a pas confirmé la date de lancement, il a en revanche acté l'existence de ces HoloLens 2, qui mettront l'accent sur l'intelligence artificielle (IA).

Dans un billet de blog, Microsoft Research indique qu'il travaille au développement d'une nouvelle mouture de son multiprocesseur nommé Holographic Processing Unit (HPU) qui sera capable d'exécuter un réseau neuronal profond pour les applications d'intelligence artificielle (IA). Cette puce, qui équipe déjà les HoloLens actuelles, gère l'ensemble des capteurs présents dans les lunettes : profondeur, suivi des mouvements de la tête, centrale inertielle, caméra infrarouge.

Ce nouveau HPU va incorporer un coprocesseur spécifique capable de faire fonctionner différents types de réseaux neuronaux convolutifs. D'après Microsoft, cette puce pourra gérer une grande variété d'architectures multicouches. Elle pourra fonctionner localement en puisant son énergie dans la batterie des HoloLens. Cette autonomie est un élément crucial pour le développement de l'IA sur les terminaux mobiles et, plus généralement, les objets connectés.

La sortie des HoloLens 2 serait prévue pour 2019. D’ici là, Microsoft va vraisemblablement ouvrir sa plateforme d’intelligence artificielle aux développeurs afin qu’ils puissent travailler sur de nouveaux usages. © Microsoft

Quels usages pour les HoloLens 2 ?

D'autres acteurs, notamment le MIT, travaillent sur des processeurs dédiés et des techniques d'optimisation de la consommation d'énergie des réseaux neuronaux convolutifs. Intel, par le biais de sa filiale Movidius, propose une clé USB à 79 dollars (68 euros au cours actuel) qui est capable d'exécuter un réseau neuronal d'apprentissage profond.

La réalité mixte et l'intelligence artificielle représentent l'avenir de l'informatique.

Comme pour les HoloLens, l'enjeu est de pouvoir faire tourner des applications d'IA sans que le terminal n'ait à se connecter à des serveurs en ligne. « La réalité mixte et l'intelligence artificielle représentent l'avenir de l'informatique », estime Microsoft.

En revanche, le géant nord-américain ne donne aucune précision quant aux usages qu'il envisage avec les HoloLens 2 en matière d'intelligence artificielle. Cependant, on peut imaginer qu'il s'agira d'applications capables d'analyser en temps réel un contexte pour afficher des informations ou des fonctionnalités pertinentes. Cortana, l'assistant virtuel commandé à la voix, devrait logiquement profiter de cette évolution pour étoffer ses fonctionnalités. Peut-être cela prendra-t-il la forme d'un avatar qui apparaîtra à la demande ou, selon les circonstances, dans l'environnement réel d'un utilisateur d'HoloLens.

  • Microsoft Research planche sur une nouvelle version de ses lunettes de réalité mixte HoloLens.
  • Le processeur central incorporera un coprocesseur chargé d’exécuter des réseaux neuronaux convolutifs.