Tech

Qtrax, service de musique en ligne gratuite, a des ratés au décollage

ActualitéClassé sous :Internet , drm , deezer

Par Jean-Luc Goudet, Futura

Cet outil de téléchargement de musique gratuite et légale devait changer la donne. Mais les premiers tours de roues de Qtrax n'ont guère convaincu les premiers curieux qui ont tenté l'aventure...

Qtrax, un service attractif mais encore en rôdage...

Grâce à un logiciel reposant sur le principe du peer-to-peer, téléchargez gratuitement des morceaux de musique sans aucune restriction ! La seule contrepartie est l'affichage de publicités. L'idée n'est pas nouvelle mais ici le téléchargement est parfaitement légal et Qtrax, c'est le nom de ce service, revendique un gigantesque catalogue de 25 millions de titres, grâce à un accord avec quatre grands majors, Universal, Warner, Sony BMG et EMI. C'est du moins ce qu'avaient annoncé les responsables de Qtrax au Midem (qui a eu lieu ce week-end à Cannes).

Mais la version bêta 0,62, lancée aujourd'hui a jeté un doute sur la solidité du projet. La première douche  froide est venue des démentis de Warner et de Sony BMG, qui nient avoir passé un accord avec Qtrax ! Quant aux deux autres majors, elles ne seraient qu'en pourparlers.

Lecteur imposé

Pour écouter ces morceaux de musique, protégés par des DRM, l'internaute doit utiliser le lecteur maison, SongBird (une obligation que n'apprécient guère les acheteurs de musique en ligne). Les premiers testeurs courageux, en France et ailleurs, ont connu plusieurs déboires, n'ont rien pu télécharger et ont surtout eu le temps de contempler les très nombreuses publicités.

Comme il a été dit tout au long du Midem, l'avenir semble être à la musique gratuite sur Internet. Il faudra bien, semble-t-il, en passer par des services comme celui-ci, financés par la publicité. Qtrax n'est d'ailleurs pas le seul. Deezer, par exemple, se fait plus modeste, mais fonctionne...

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.