Tech

L'iPhone 4 vendu à 1,7 million d'exemplaires et déjà du buzz

ActualitéClassé sous :Internet , informatique , iPhone 4

Il se vend bien, il est déjà jailbreaké, il n'aime pas les gauchers, une nouvelle version de l'OS4 va bientôt sortir, Apple va tous les rappeler pour réparation, etc. : le dernier produit marqué d'une pomme ne déroge pas à la règle et fait parler de lui, auto-entretenant sa publicité...

L'iPhone 4 et la pomme de discorde : le bandeau métallique entourant les antennes qu'il faudrait éviter de toucher en bas à gauche, là où il s'interrompt. © Apple

C'est Apple qui l'annonce : l'iPhone 4 s'est vendu en 1,7 million d'exemplaires en trois jours de commercialisation, de jeudi 24 à samedi 25 juin. Steve Jobs s'est même excusé auprès des clients qui n'ont pas pu l'acheter après épuisement des premiers stocks.

Pendant que les acheteurs se l'arrachent, les technoïdes et les plaisantins s'en donnent à cœur joie. Sur Twitter, un membre de la Dev-Team présente l'image d'un écran affichant Cydia, une application sauvage qui permet de faire tourner sur un iPhone des logiciels non prévus par Apple.

Après les écrans d'iPhone 3 qui explosent, le modèle 4 joue sa star avec un caprice original : selon la manière dont on le tient, la sensibilité de la réception chuterait drastiquement. L'explication viendrait des deux antennes (l'une pour le réseau téléphonique et l'autre pour le Wi-Fi), qui encerclent l'appareil. Elles sont proches l'une de l'autre dans le coin inférieur gauche et appuyer la main à cet endroit dégraderait la réception.

Affaires à suivre...

L'anecdote vient d'entrer dans l'histoire de l'informatique avec un mail de Steve Jobs en personne répondant à un utilisateur mécontent (mais très poli) et publié par Engadget. « When I put my hand on the steel bands, I lose all reception » (« Quand je mets ma main sur les bandes métalliques, je perds la réception »), explique l'utilisateur. La réponse, attribuée à Jobs, est laconique : « Just avoid holding it in that way » (« Evitez de le tenir comme ça »).

C'est sur Twitter également qu'un blagueur a eu une idée. Après l'affaire (réelle) de la perte d'un prototype de l'iPhone 4 dans un bar, un faux compte Facebook avait été ouvert soi-disant par Gray Powell, l'auteur involontaire de cette étourderie. Dimanche 27 juin, un compte Twitter au nom de Apple annonçait le rappel de tous les iPhone 4 pour vérification. Malgré une allure douteuse, un journaliste du respectable Daily Mail est tombé dans le panneau et annoncé ce scoop.

Mais les affaires continuent et les détectives cherchent maintenant à expliquer les mystérieuses tâches jaunes qui seraient apparues sur l'écran de quelques appareils. « Certains évoquent » (voir sur Apple Insider) une mise à jour du système d'exploitation OS4 qui résoudrait le problème de réception, dû à un calage des fréquences.

Le buzz continue, donc...