Tech

CES 2016 : La Poste propose un bouton connecté pour envoyer des colis

ActualitéClassé sous :Internet , internet des objets , objets connectés

Numerama.com, licence CC

La Poste se lance dans l’Internet des objets avec un bouton connecté baptisé Domino qui fonctionnera sur le réseau bas débit à longue portée déployé par Sigfox. Grâce à lui, les particuliers et les professionnels pourront déposer n’importe quel objet non emballé dans leur boîte aux lettres afin qu’il soit ramassé par le facteur puis traité par le service Colissimo.

Le bouton connecté Domino Colissimo présenté par La Poste au CES de Las Vegas utilisera le réseau bas débit déployé par la société toulousaine Sigfox. À terme, il pourrait aussi fonctionner avec la technologie concurrente LoRa portée par Bouygues Telecom et Actility. © La Poste

Elle avait déjà étonné au CES de l'année dernière en montrant son savoir-faire en matière d'objets connectés. Cette année, La Poste propose un service innovant pour envoyer des colis : un petit bouton à la Amazon Dash ou à la Darty, qui, une fois placé dans une boîte aux lettres, permettra d'envoyer des colis sans sortir de chez soi.

Vous étiez peut être familier avec le service Colissimo qui permettait d'envoyer un colis en l'affranchissant sur Internet et en le plaçant dans votre boîte aux lettres ? Eh bien le nouveau produit nommé Domino annoncé ce mercredi au salon de Las Vegas reprend à peu près le même procédé et le modernise.

L’utilisation du bouton connecté Domino se déroule en quatre étapes : le client dépose son objet à envoyer dans sa boîte aux lettres ; il appuie sur le bouton Domino Colissimo puis valide sa demande et renseigne l’adresse du destinataire via l’application dédiée ; le facteur vient chercher l’objet, se charge de son emballage et de son affranchissement. © La Poste

Un test pilote dans le courant du premier semestre

Vous placez l'objet à envoyer dans votre boîte aux lettres, vous appuyez sur le bouton et le facteur vient le chercher. Vous n'avez plus besoin de sortir de chez vous. En fait, vous n'avez plus besoin de rien faire du tout puisque c'est le facteur qui se chargera d'emballer et d'affranchir le contenu. Dès que vous appuyez sur le bouton, tout le processus d'expédition est pris en charge. L'adresse, quant à elle, est transmise au facteur via une application mobile reliée au bouton grâce aux réseaux basse fréquence et à faible consommation.

Ce service sera d'abord disponible aux particuliers d'une zone test, en province, qui possèdent une boîte aux normes (environ 75 % des boîtes en France). Si le succès est au rendez-vous, La Poste prévoit d'étendre le service à la France entière. Pour l'instant, aucun prix n'a été communiqué pour ce bouton.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.