Pour pouvoir lancer son enceinte connectée Home en France, Google a d’abord dû adapter son assistant vocal à la langue de Molière. © Google

Tech

L'enceinte connectée Google Home arrive en France

ActualitéClassé sous :intelligence artificielle , domotique , enceinte connectée

Google s'apprête à commercialiser dans l'Hexagone son enceinte connectée Home, qui peut exécuter un certain nombre de tâches via des commandes vocales. Le géant américain prend une longueur d'avance sur Amazon et Apple, dont les produits concurrents, Alexa et HomePod, ne sont pas encore disponibles en France.

  • L'enceinte connectée Google Home sera disponible en France à partir du 3 août à 149 euros.
  • Équipée de Google Assistant, elle permet d’obtenir des informations et d’exécuter des commandes à la voix.

Après le routeur Google Wi-Fi, dont Futura vous a récemment proposé une prise en main, un autre produit phare du géant nord-américain d'Internet débarque en France. Il s'agit de l'enceinte connectée Google Home, disponible à partir du 3 août au tarif de 149 euros. Elle intègre Google Assistant, une intelligence artificielle hébergée sur les serveurs de l'entreprise que l'on peut commander à la voix pour accomplir certaines actions, à l'instar de ce que proposent Apple avec Siri, Microsoft avec Cortana et Amazon avec Alexa.

Google Home s'installe dans une pièce de vie du domicile, branchée sur le secteur et connectée en Wi-Fi au boîtier d'accès Internet. Il faut également disposer d'un smartphone Android ou iOS sur lequel on installe l'application Google Home. L'enceinte est équipée de microphones qui lui permettent de capter la voix d'un utilisateur, y compris avec de la musique ou un bruit de fond. Il s'agit d'un système d'écoute passif qui s'active à la voix. Pour autant, Google assure que l'appareil n'enregistre aucun son tant qu'il n'a pas entendu la phrase clé « Ok Google », suivie de la commande désirée. Par ailleurs, la Google Home est équipée d'un bouton qui permet de couper le microphone.

L’enceinte connectée Google Home peut être personnalisée avec des socles de couleur vendus en option à 42 euros l’unité. © Google

Google Home peut contrôler des appareils domotiques

À partir de requêtes en langage naturel, l'assistant virtuel va se connecter aux services Google (recherche, YouTube, Maps, calendrier...) pour apporter la réponse. Exemple : « Ok Google. Quel temps va-t-il faire aujourd'hui ? ». On peut ainsi demander à Google Home des informations sur l'actualité du jour, des résultats sportifs, les horaires d'ouverture de commerces, l'état du trafic routier, etc.

En outre, l'enceinte connectée peut lire de la musique via des services d'écoute tels que Deezer, Spotify ou Google Play Music. Pour la France, Google a aussi conclu des accords avec des radios généralistes comme Europe 1, Radio France ou RTL. Google Home est également compatible avec le système Chromecast grâce auquel on peut diffuser de la musique sur des enceintes de salon ou des vidéos sur un téléviseur. Par exemple, on peut demander à l'enceinte : « Ok Google. Mets "Orange Is the New Black" de Netflix sur la télé ».

La Google Home peut commander certains équipements domotiques des marques LIFX, Nest (appartient à Google), Philips Hue et Wemo pour contrôler l'éclairage, les thermostats ou des interrupteurs connectés.

Les enceintes d'Amazon et Apple bientôt disponibles en France ?

Avec son tarif de 149 euros, cette Google Home se place en concurrente de l'enceinte connectée Echo d'Amazon, qui a joué les précurseurs sur ce marché désormais très convoité. Apple s'apprête à y faire son arrivée avec la HomePod, qui sera bien plus chère (aux alentours de 300 euros). Il se murmure que Samsung travaillerait aussi sur un produit similaire.

Pour le moment, Google est le premier de ces poids lourds à avoir francisé son assistant vocal. Un travail de longue haleine qui suppose de bâtir une immense base de données d'expressions orales sur laquelle l'intelligence artificielle s'appuie pour comprendre les requêtes. Dès lors, il ne serait pas surprenant de voir Amazon et Apple lancer leurs produits respectifs en France d'ici la fin de l'année. L'enceinte connectée pourrait bien être le gadget à la mode sous le sapin.