Tech

ZZFS, ou comment accéder à distance aux fichiers d'un PC en veille

ActualitéClassé sous :informatique , veille prolongée , Microsoft

Des chercheurs du laboratoire de Microsoft à Cambridge ont développé un prototype capable de réveiller un ordinateur à distance et d'ouvrir l'accès aux fichiers qu'il contient. Explications.

Dès 2009 Microsoft avait développé un accessoire assez similaire avec l'université de San Diego. Il se destinait à télécharger un fichier pendant que le PC était en veille. © Microsoft Research

Si le stockage des données en ligne (ou cloud computing) gagne en popularité au sein du grand public, le principe suscite encore nombre de réticences. À commencer par le fait de confier ses données personnelles à un service tiers qui n'est jamais à l'abri d'une défaillance ou d'un acte de piratage... À cela s'ajoute la nécessité de choisir les données que l'on veut mettre en ligne. Il arrive donc parfois que l'on ait besoin de contenus que l'on a omis de transférer sur son espace de stockage en ligne. Le plus simple serait de pouvoir accéder à l'intégralité du contenu de son ordinateur personnel où que l'on se trouve, depuis n'importe quel terminal connecté et ce même si la machine est en veille.

Voilà le problème sur lequel ont planché des chercheurs du laboratoire britannique de Microsoft à Cambridge. Ils ont mis au point une application appelée ZZFS grâce à laquelle les données stockées sur un ordinateur sont accessibles depuis n'importe quelle autre machine connectée. L'ordinateur devient une sorte de serveur cloud que l'on peut solliciter même s'il a été placé en veille prolongée. Pour cela, le système s'appuie sur un périphérique qui prend pour le moment la forme d'un prototype de clé USB capable de réveiller l'ordinateur.

ZZFS comprend un périphérique, ici à l'état de prototype, nommé Somniloquy et développé par un chercheur de l’université de Californie. C’est lui qui réveille un PC en veille prolongée et permet à ZZFS d’accéder au contenu du disque dur. © Yuvraj Agarwal/Microsoft Research

ZZFS : les applications pour mobiles

D'où le nom de ZZFS, le ZZ faisant référence au symbole souvent utilisé en bande dessinée ou dans les dessins animés pour représenter le sommeil, et le FS voulant dire file system. L'utilisateur peut alors naviguer parmi ses fichiers et dossiers au moyen de l'explorateur Windows, de la même manière qu'il le ferait en local. ZZFS fonctionne avec les systèmes de fichiers NTFS et FAT. Les tests menés par les chercheurs Microsoft ont également permis de lancer des applications comme Office, NotePad et iTunes. Lorsqu'un fichier ouvert à distance est modifié, l'original est synchronisé de manière à prendre en compte les changements.

La clé USB en question est une version miniature d'une carte réseau Ethernet qui relie le PC à Internet et peut le sortir de sa veille. Elle dispose d'un processeur basse consommation XScale et de plusieurs giga-octets de stockage sur une carte mémoire Flash servant de tampon. Cette partie matérielle pourrait être miniaturisée pour être directement intégrée sur une carte mère. L'objectif des chercheurs est d'ailleurs de développer des applications ZZFS pour les smartphones et les tablettes de telle sorte que les utilisateurs puissent accéder à leurs fichiers à tout moment.

« Les terminaux qui sont connectés avec l'application peuvent partager des fichiers », a expliqué à Futura-Sciences Michelle Mazurek, étudiante chercheuse à l'université américaine Carnegie Mellon qui a collaboré à ce projet avec le laboratoire de Microsoft. « On pourrait se servir de l'application pour lire de la musique ou des vidéos. Mais il s'agit d'un prototype et toutes les questions liées au contrôle d'accès et au partage n'entraient pas dans le cadre de notre projet de recherche », ajoute-t-elle. Le chef du projet du laboratoire Microsoft de Cambridge n'a quant à lui pas répondu à nos questions...