Tech

EyeOS : et si on se passait de système d'exploitation ?

ActualitéClassé sous :informatique , EyeOS , os

Ca y est, il est là, il est tout beau, il est finalisé : c'est EyeOS, le système d'exploitation en ligne, entièrement gratuit et qui utilise exclusivement les ressources de l'internet.

Capture d'écran EyeOS.

Le principe est élégant. Pour faire une comparaison, en matière de circulation terrestre il existe deux grands groupes de véhicules. Les véhicules chenillés, qui transportent leur propre route, et les véhicules classiques, à roues, qui utilisent simplement la route qu'ils trouvent sous eux. EyeOS, c'est un peu cela : pourquoi installer un système d'exploitation encombrant, engloutissant la plus grande partie de la puissance de nos ordinateurs, alors qu'il est parfaitement possible d'"emprunter" les ressources dont on a besoin sur l'instant, sur place, en ligne sur le réseau ?

Déjà présenté en version bêta il y a un an, EyeOS en est à sa version finale, la 1.0. D'emblée, y sont disponibles entre autres un navigateur de fichiers (eyeFiles), un calendrier (eyeCalendar), un traitement de texte (eyeDoc), un navigateur (eyeNav), une calculatrice (eyeCalc) et un jeu d'échec (eyeChess). Vous pouvez tester vous-même ce petit univers sur le site de l'éditeur. Le système est entièrement fenêtré et ne dépayse pas les utilisateurs de PC ou de Mac, vous pouvez importer ou exporter des fichiers, et même les envoyer à votre imprimante ou encore les compresser à la volée (Zip).

Les développeurs de EyeOS affirment qu'il est très simple de programmer de nouvelles applications, et que quelques dizaines de ligne de code suffisent à créer un traitement de texte simple, à la façon dont on crée un widget.

EyeOS peut aussi prendre place sur un serveur personnel et permettre ainsi le travail collectif, en réseau ou via l'internet, en téléchargeant le pack gratuit.