Tech

Cotton Candy, un ordinateur qui tient dans une clé USB

ActualitéClassé sous :informatique , clé USB , Android

La société norvégienne FXI Technologies a développé un miniordinateur de la taille d'une clé USB qui embarque un processeur de type ARM, des connexions sans fil Bluetooth et Wi-Fi, des prises USB et HDMI. Branché à n'importe quel PC, tablette, smartphone ou écran de TV, il permet d'accéder à son environnement personnel hébergé sur Internet. Il est attendu fin 2012 et coûtera moins de 200 dollars.

Via sa clé USB qui intègre un authentique processeur, FXI permet d'utiliser deux systèmes d'exploitation sur un seul et même ordinateur. © FXI

Transporter son ordinateur personnel au fond de sa poche, voilà ce que promet la société FXI Technologies. Basée à Trondheim en Norvège, elle a développé un ordinateur miniature qui tient sur l'équivalent d'une clé USB de 8 centimètres de long par 2,5 centimètres de large. On peut le connecter à un écran TV, un moniteur, un décodeur multimédia ou bien n'importe quel ordinateur ou terminal mobile (tablette tactile, smartphone) muni d'un port USB ou HDMI.

Pour le moment, il s'agit d'un prototype à l'intérieur duquel on trouve un processeur ARM Cortex 9 double cœur cadencé à 1,2 GHz, une puce quadruple cœur chargée de l'affichage graphique (ARM Mali-400 MP), des modules Bluetooth (2.1) et Wi-Fi (802.11 b/g/n) pour les connexions sans fil, 1 Go de mémoire vive et un emplacement pour glisser une carte mémoire de type microSD allant jusqu'à 64 Go. Il peut lire les principaux formats de fichiers audio (MP3, AAC, AAC+, Real Audio), image (JPeg, Gif, BMP, PNG) ainsi que vidéos (MPeg-4, H.264, H.263) qu'il affiche en full HD 1080 p sur un écran équipé d'une entrée HDMI.

FXI est parvenue à intégrer l'équipement d'un PC dans une clé USB de 8,5 cm sur 2,5 cm. © FXI

Android ou Ubuntu

À l'extérieur, l'une des extrémités est pourvue d'une prise USB 2.0 tandis que l'autre extrémité reçoit une prise HDMI 1.4. Le tout ne pèse que 21 grammes, d'où le nom de code Cotton Candy (notre barbe à papa) choisi par FXI Technologies.

Qui dit ordinateur dit système d'exploitation. Cotton Candy est équipé de la version 2.3 d'Android (Google) ainsi que de la distribution Ubuntu (Linux) compatible avec les processeurs ARM. Cet ordinateur miniature est pensé pour fonctionner avec l'informatique dans le nuage (cloud computing) où l'utilisateur dispose d'un espace de stockage en ligne avec ses données et son environnement personnalisé auxquels Cotton Candy se connecte via un site portail sécurisé. L'idée est de pouvoir retrouver son espace personnel quel que soit le terminal auquel on se connecte avec Cotton Candy. « Actuellement, pour synchroniser vos contacts, documents, vidéos, applications et jeux, vous devez adopter un écosystème spécifique. Avec Cotton Candy, vous n'avez pas besoin de synchroniser vos données puisque que vous disposez d'un terminal intelligent connecté à l'écran de votre choix », explique FXI.

Par exemple, pour se brancher à un téléviseur, on utilise la prise HDMI et l'on relie ensuite Cotton Candy à un câble d'alimentation USB. On peut se servir des connexions Bluetooth et Wi-Fi pour associer un clavier et une souris sans fil afin de pouvoir contrôler l'interface.

Lorsqu'on le connecte sur le port USB d'un ordinateur (Windows, Mac OS ou Linux), Cotton Candy lance automatiquement un logiciel de virtualisation. Celui-ci prend le contrôle de l'écran, du clavier, de la souris et des périphériques multimédia puis démarre l'environnement sous Android ou Linux dans une fenêtre indépendante qu'il est possible d'afficher en plein écran. On peut donc continuer à se servir du système d’exploitation de son ordinateur et basculer à tout moment sur l'environnement de Cotton Candy. On se retrouve concrètement avec deux ordinateurs en un. L'utilisateur peut même déplacer des fichiers présents sur son disque dur vers la carte microSD par simple glisser-déposer.

Cotton Candy : un ordinateur à 150 euros ?

Cotton Candy étant un véritable ordinateur, on pourrait même le brancher sur un hub USB relié à un clavier, une souris et un écran, sans passer par un autre terminal. FXI Technologies ne considère pas son produit comme un outil de substitution mais plutôt comme un « dispositif » qui « servira de compagnon aux téléphones intelligents, aux tablettes, aux ordinateurs PC et Mac et ajoutera également des fonctionnalités aux écrans, téléviseurs, boîtiers décodeurs et consoles de jeux existants ».

La société norvégienne prévoit même d'aller encore plus loin dans la miniaturisation et annonce qu'elle compte atteindre dans le futur un « format microSD ». Mais en attendant, le nom définitif de Cotton Candy reste encore à trouver et sa commercialisation ne commencera que fin 2012. « Notre produit sera d'abord disponible en petites quantités pour un prix bien inférieur à 200 dollars [moins de 150 euros, NDLR», nous a déclaré la directrice marketing de FXI.