Tech

CES 2012 : avec Gaze, Windows 8 se contrôle à l'aide des yeux

ActualitéClassé sous :informatique , CES , Windows 8

Mise au point par la société suédoise Tobii, l'application Gaze suit le déplacement des yeux pour déclencher des actions. Cette interface prometteuse peut s'utiliser avec tout logiciel, comme le montre une démonstration sur Windows 8. Elle fonctionne déjà mais il faudra plusieurs années pour qu'elle atteigne le grand public.

Pour illustrer l’efficacité de son application Gaze, Tobii a développé un jeu d’arcade qui se contrôle uniquement avec les yeux. ©Tobii

Après Kinect et le pilotage avec les mouvements du corps, voici venir le contrôle par les yeux. Pour naviguer dans une galerie de photos numériques, il suffira de regarder les clichés et d'en fixer un pour zoomer dessus. Le navigateur Internet adaptera le défilement vertical de la page au fil de la lecture. Etc.

C'est le genre d'utilisations que permet la technologie Gaze développée par la société Tobii. Présente au Consumer Electronic Show (CES), cette entreprise suédoise a conçu un système captant les mouvements des yeux face à l'écran d’un ordinateur pour les traduire en actions. « De la même manière que le tactile a révolutionné les terminaux mobiles, Gaze apportera la facilité, la vitesse et l'intuitif aux ordinateurs », explique Tobii qui promet une révolution des interfaces informatiques grâce à ce système, censément plus précis qu'une souris ou un pavé tactile.

Le procédé repose sur un capteur placé dans le bas de l'écran et qui détermine précisément la position des yeux. Tobii est pour le moment avare de détails quant au fonctionnement de sa technologie, encore en développement. « Nous sommes à plusieurs années d'une application grand public », reconnaît une représentante de Tobii présente au CES. Il n'empêche que les exemples d'utilisation présentés laissent entrevoir le potentiel du procédé, notamment sur les écrans tactiles de petites tailles. Prenons par exemple une page Internet contenant des liens hypertextes : il est parfois difficile de cliquer sur l'un d'eux du bout du doigt avec précision. Il faut souvent commencer par zoomer pour pouvoir ouvrir le lien et revenir à un affichage normal. Avec Gaze, il suffit de regarder le lien le sélectionner. Qu'il s'agisse d'un usage professionnel ou ludique, la précision du regard sur l'écran peut être exploitée pour améliorer l'interface Homme-machine, soutient Tobii, qui pense à des jeux vidéo beaucoup plus immersifs ou encore à l'imagerie médicale pour améliorer l'interaction du praticien avec ses outils.

Gaze : des jeux vidéo plus immersifs

« Avec Gaze, les personnages que vous croiserez dans un jeu pourront agir de façon plus réaliste. Un personnage timide pourra par exemple détourner le regard si vous le fixez attentivement. Ou à l'inverse, un personnage agressif soutiendra votre regard en signe de défi » explique Tobii.


Le capteur de mouvement des yeux de Tobii, appelé Gaze, se place sous l’écran. On le voit ici fonctionner avec l’interface Metro de Windows 8. ©Tobii

Les bénéfices peuvent être aussi très intéressants pour les logiciels de design professionnel type DAO. Zoomer sur les objets se fait instantanément en fonction du point sur l'écran que la personne fixe du regard. Sur une carte géographique ou une image, la mise au point se fera sur la zone que regarde l'utilisateur. « Les fonctionnalités de Gaze sont des principes généraux qui peuvent être appliqués à n'importe quel logiciel, interface ou couche système dans un ordinateur », assure Tobii. L'une des démonstrations s'appuie sur la nouvelle interface Metro de Windows 8 avec son système de panneaux interactifs. En fonction de ce que l'on regarde, les panneaux s'animent pour afficher une information, comme l'arrivée d'un nouvel e-mail ou une mise à jour sur un réseau social. Gaze peut aussi apporter une aide à la lecture, un arrêt ou un mouvement du regard sur un mot ou une phrase pourra par exemple appeler un dictionnaire ou poser un signet.

Beaucoup de promesses donc... Mais le chemin sera long avant que cette technologie ne soit suffisamment miniaturisée et abordable pour être intégrée dans des produits grand public. Actuellement, Gaze est notamment utilisé par des cabinets d'analyse marketing qui s'en servent pour étudier le comportement des consommateurs en se basant sur ce qu'ils suivent à l'écran. Pour le moment, un module Gaze coûte 6.000 dollars (un peu plus de 4.700 euros), autant dire une fortune pour un constructeur de PC ou de tablette.