UPS pense que la solution combinant un drone et un camion de livraison est la plus souple pour assurer des livraisons en zones rurales. © UPS

Tech

UPS teste la livraison par drone lancé depuis un camion

ActualitéClassé sous :drone , drone livreur , drone livraison

Le géant de la livraison postale UPS vient d'essayer avec succès un système de livraison par un drone lancé depuis un camion. Un dispositif qui pourrait s'avérer très économique pour les livraisons en zones rurales qui coûtent très cher à l'entreprise.

C'est désormais assez clair, les drones de livraison finiront par sillonner les airs pour réduire encore un peu plus les délais et desservir des zones reculées ou difficilement accessibles. Que ce soit Amazon, Google, La Poste, Rakuten, DHL ou encore la chaine de supérettes 7-Eleven, nombreux sont les acteurs de la distribution à plancher sur les drones-livreurs. Sans oublier UPS, qui vient de tester avec succès une solution hybride qui associe ses célèbres camionnettes marron à un drone.

L'engin en question est un octocoptère capable d'emporter une charge de 4,5 kg et de voler en autonomie pendant 30 minutes. Il est installé sur une plateforme située sur le toit du camion dans lequel une trappe est ménagée pour laisser passer la nacelle de transport fixée sous l'appareil. Le chauffeur charge le colis directement depuis l'intérieur du fourgon et déclenche la livraison via un écran tactile installé sur le tableau de bord. Le drone va alors suivre l'itinéraire préprogrammé associé au colis. Une fois le paquet déposé, l'octocoptère redécolle et va rejoindre le camion qui entretemps s'est dirigé vers une autre adresse.

La solution combinant le camion et le drone de livraison est vraisemblablement celle qui a le plus de chances de s’imposer. Elle évite de faire parcourir de longs trajets aux drones depuis un entrepôt central, ce qui réduit les complications techniques et la consommation d’énergie. © UPS

Jusqu’à 50 millions de dollars d’économies annuelles pour UPS

L'essai s'est déroulé à Tampa en Floride (États-Unis) dans une zone rurale où le drone est allé déposer un colis dans une ferme éloignée de l'axe routier principal. D'où l'intérêt de ce système hybride qui évite d'avoir à parcourir plusieurs kilomètres pour faire une seule livraison. Par exemple, si un chauffeur doit effectuer plusieurs livraisons dans une zone rurale où les adresses sont distantes de plusieurs kilomètres, il pourra envoyer le drone sur l'une d'elles et continuer sa route vers la destination suivante.

UPS a calculé que réduire de seulement 1 mile (1,6 km) le trajet quotidien de chaque chauffeur pourrait lui permettre d'économiser jusqu'à 50 millions de dollars par an. Le géant du transport n'est pas le seul à explorer ce concept hybride associant un camion et un drone de livraison. Mercedes-Benz a récemment présenté son Vision Van électrique qui permet de contrôler deux drones livreurs. Mais aucun déploiement à grande échelle n'est encore envisagé car les législations en vigueur ne permettent pas la circulation des drones autonomes.

Des drones de DHL livrent des paquets sur une île allemande  DHL a obtenu l’autorisation d’utiliser un drone pour livrer des colis sur l’île allemande de Juist. C’est la première fois que ce type d’appareil peut voler en Europe. Découvrez en vidéo ce qui pourrait bien être le futur des livraisons express, du moins dans les régions isolées. © Deutsche Post DHL