Un drone Matternet posé sur la station d'accueil, qui automatise le chargement et le déchargement et qui échange les batteries de l'engin à chaque vol. © Matternet

Tech

Avec Matternet, la livraison par drones va commencer en Suisse

ActualitéClassé sous :drone , drone livreur , drone livraison

La Suisse est le premier pays à autoriser la circulation de drones autonomes au-dessus de zones urbaines denses. Ils serviront à livrer des prélèvements sanguins et d'autres analyses entre les hôpitaux et les laboratoires.

Des drones-livreurs vont prochainement sillonner le ciel de la Suisse. Le premier réseau de ce type sera opérationnel le mois prochain. Il a été développé par la société nord-américaine Matternet qui avait reçu l'agrément des autorités helvétiques en mars dernier. Les drones sont destinés à la livraison de prélèvements sanguins et d'autres échantillons d'analyse entre les hôpitaux et les laboratoires. C'est la première fois qu'un tel service est autorisé au-dessus de zones urbaines denses.

Matternet a conçu une station d'accueil pour ses quadricoptères qui sera installée au départ et à l'arrivée. Le drone se pose sur la plateforme qui renferme un tiroir motorisé chargé de recevoir le colis, pouvant peser jusqu'à 2 kg. Ce dernier est ensuite chargé dans une nacelle sous le drone. L'utilisateur se sert d'une application mobile pour créer l'ordre d'expédition. À l'arrivée, le destinataire place son smartphone devant le scanner de la station afin d'identifier le code QR qu'il a reçu pour pouvoir récupérer le colis.

La station d'accueil pour drones-livreurs de Matternet intègre un système de chargemement automatisé. © Matternet

Des livraisons de sang par drones au Rwanda

Les stations Matternet seront positionnées au sol ou bien sur le toit des immeubles. Elles contiennent des batteries pour les drones qui sont automatiquement échangées après un vol. Les appareils ont une autonomie de 20 kilomètres et une vitesse de 70 km/h. Pour débuter, Matternet compte faire voler un à deux drones par réseau. Plusieurs réseaux seront déployés à partir de l'année prochaine. Une fois l'expérience suisse bien engagée, la jeune pousse compte déployer son service au Royaume-Uni et en Allemagne.

Matternet n'est pas la seule entreprise à exploiter le filon des drones pour livrer du sang et des échantillons médicaux. Zipline, une entreprise californienne, a initié un service de livraison de sang au Rwanda à l'automne 2016 et prévoit de se déployer en Tanzanie début 2018.