Sciences

Timelapse : des aurores boréales dansent dans le ciel du Danemark

VidéoClassé sous :soleil , aurore , aurore boréale

Dans ce timelapse vidéo sublime, on peut admirer de multiples danses d'aurores boréales dans le ciel limpide du Danemark, sur les rives de la mer Baltique. Son auteur, Adrien Mauduit, raconte qu'elles ne sont pas rares dans cette région, pas autant que le pensent les Danois. Des centaines d'heures, à l'affût de ce phénomène créée par le vent solaire sur la haute atmosphère terrestre, furent nécessaires pour ce film captivant. À voir en plein écran...

Le spectacle est sublime (à voir dans la mesure du possible en plein écran) ! Des aurores boréales embrasent le ciel. Elles sont pareilles à des rideaux tissés de brumes lumineuses, tantôt pourpres, tantôt roses, tantôt verdâtres, et ondulent dans le ciel clair, doucement, et parfois avec plus de véhémence. C'est le vent solaire qui se décharge sur la haute atmosphère terrestre.

L'auteur du film, le photographe Adrien Mauduit (AD Photography), raconte que peu après son emménagement au Danemark, alors qu'il photographiait le ciel nocturne et la ronde des étoiles, il fut surpris de distinguer une lueur dans le ciel en direction du nord-nord-est. Pour lui, cela ne pouvait pas être une aurore. C'était pourtant bien le cas. La première qu'il voyait. Depuis, il n'a cessé de les guetter, démontrant par la même occasion aux Danois que contrairement aux idées reçues, elles surviennent plus fréquemment qu'ils ne le pensent dans cette région. Au moins une vingtaine de fois chaque année.

Le film At the edge of the solar storm (en français, Au bord d'une tempête solaire) porte bien son nom. Les sites où elles ont été photographiées, sur les rives de la mer Baltique au Danemark, sont littéralement aux portes de ces phénomènes évanescents plus couramment observés aux latitudes plus hautes. On peut admirer leur reflet sur les eaux calmes, parfois presque lisses, de la mer Baltique.

Des heures et des heures de patience

Toutes ces images n'ont pas été faites en un jour, ou plutôt une nuit, explique le photographe passionné d'astronomie et de nature. « Ce que mon film ne montre pas, c'est que j'ai passé des centaines d'heures, tiré des milliers de photos et parcouru de longues distances dans le comté d'Odsherred pour arriver à ce résultat. De nombreuses fois, j'ai attendu durant des heures, statique dans le froid [...] et plusieurs fois je suis rentré les mains vides. »

Mais Adrien Mauduit ne regrette rien. La patience est récompensée : « quand elles apparaissent devant vous, c'est une grosse montée d'adrénaline. [...] tout l'horizon du nord prend feu et les piliers majestueux vous rappellent combien vous êtes petit » confie-t-il sur son blog. De nombreuses photos et autres vidéos sont à découvrir sur le site de son studio AD Photography.

© AD Photography