Sciences

La supraconductivité expliquée grâce à la théorie BCS

VidéoClassé sous :supraconducteur , théorie BCS , supraconductivité

La théorie BCS qui explique la supraconductivité a valu le prix Nobel de physique à ses auteurs en 1972. Catherine Pépin, chercheuse en physique théorique, nous en présente les grandes lignes en vidéo.

Pour comprendre la supraconductivité, il faut penser un électron comme étant à la fois une particule - dotée d'un spin, et une onde - que les physiciens décrivent par une phase. Sans cela, le phénomène ne s'explique pas.

C'est précisément parce que la physique du spin était encore balbutiante qu'il a fallu une cinquantaine d'années aux chercheurs pour établir la théorie de la supraconductivité, la théorie BCS, baptisée en hommage à Johan Bardeen, Leon Neil Cooper et Johan Robert Schrieffer qui l'ont proposée en 1957.

En deux mots, que prétend cette théorie ? Elle avance que la supraconductivité est déclenchée lorsque les électrons s'apparient deux par deux et mettent en synchronicité ou en cohérence leurs ondes respectives. L'ensemble des électrons forment alors une onde synchrone globale qui, telle une vague, déferle sur le métal et mène à une conduction parfaite de l'électricité.

© Futura