Sciences

Supraconductivité : quelles applications peut-on envisager ?

VidéoClassé sous :supraconducteur , supraconductivité , applications

Imagerie médicale, stockage et transport d'énergie voire lévitation : les applications de la supraconductivité sont nombreuses. Catherine Pépin, chercheuse en physique théorique, nous en présente ici en vidéo, une liste rapide et non exhaustive.

La première application de la supraconductivité concerne le secteur de l'énergie. Grâce à la supraconductivité, en effet, il devient possible de transporter du courant électrique — et donc de l'énergie — sans aucune perte. Les enjeux sont colossaux car le gain s'annonce absolument énorme.

Avec la supraconductivité, il devient également possible de créer des champs magnétiques très intenses. Cette technologie est d'ores et déjà mise en œuvre pour accélérer les particules qui circulent au cœur du LHC (Large Hadron Collider) de Genève (Suisse).

L’imagination pour seule limite

La supraconduction a aussi déjà modifié les appareils d'imagerie nucléaire. Dans ce cadre en effet, on utilise aujourd'hui de petits anneaux supraconducteurs qui sont les plus précis à mesurer les moments magnétiques utiles.

À côté de ces applications très concrètes, le rêve reste autorisé. La supraconductivité à température ambiante, et la lévitation magnétique qui lui est associée, pourraient ainsi permettre d'imaginer des routes magnétiques au-dessus desquelles flotteraient des voitures supraconductrices.

© Futura