Sciences

Le premier décollage de l'Airbus A330neo

VidéoClassé sous :avion , aéronautique , A330neo

Ce jeudi, depuis l’aéroport de Toulouse-Blagnac, le nouvel Airbus A330neo a effectué son premier vol d’essai. Avec une voilure redessinée et des nouveaux moteurs, il apporte un gain de consommation par rapport l’A330 actuel, comme l’A320neo l’a fait à partir du 320.

Un Airbus A330neo s'est envolé jeudi 19 octobre 2017 de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, pour le tout premier vol de cet avion long courrier de la nouvelle génération de la famille A330, a constaté un journaliste de l'AFP. L'appareil s'est élancé sur la piste et a décollé à 9 h 58 sous les applaudissements de quelques centaines de personnes réunies sur le bord du tarmac, des salariés d'Airbus, des sous-traitants et des représentants de compagnies aériennes. L’appareil est revenu s’y poser 4 heures et 13 minutes plus tard.

Le programme A330neo a été lancé en 2014 pour répondre à la concurrence du 787 Dreamliner de Boeing. Airbus a repris la recette « neo » (new engine option), qui a fait le succès de l'A320 Neo, avec une nouvelle motorisation. L'appareil reçoit les nouveaux réacteurs de Rolls-Royce Trent 7000 qui doivent lui permettre de réduire de 10 % sa consommation globale de carburant, et de 14 % la consommation par siège.

Il y aura deux versions de l'A330neo

La voilure a été redessinée. Les ailes sont plus longues et terminées par de grands winglets, baptisés « sharklets ». Les nacelles des moteurs sont en composite, ce qui apporte un gain de poids et l’aménagement de la cabine a été revu. Trois appareils sont prévus pour les essais en vol à venir, en vue d'une commercialisation au milieu de 2018.

L'appareil, dont 212 exemplaires ont déjà été commandés par 12 clients, se présente sous deux versions : l'A330-900, celui qui a volé ce jeudi, pourra accueillir 287 passagers, et l'A330-800 257 passagers. Selon le programme d’essais, le 900 devrait être certifié au cours de l’année 2018. Son premier client, la compagnie portugaise TAP, l’attend pour la fin du premier semestre. Le modèle 800, lui, devrait être certifié en 2019.

© Futura, AFP