Sciences

Philae s’apprête à atterrir sur la comète Tchouri

VidéoClassé sous :comète , Churyumov-Gerasimenko , esa

Après 10 ans et 6,5 milliards de kilomètres pour que Rosetta atteigne enfin son objectif : la comète Tchouri. Après une analyse de sa surface, l'Esa se prépare pour l'atterrissage du module Philae. Une grande première dans l'histoire spatiale.

L'Esa avait retenu cinq sites pour l'atterrissage de son robot Philae destiné à l'analyse de la  67P/Churyumov-Gerasimenko. C'est finalement le site J qui a été choisi et rebaptisé pour l'occasion Agilkia, en l'honneur de l'île égyptienne où ont été déplacés les temples de l'île Philaé. Il a fallu réunir plus de 70 scientifiques venus de toute l'Europe et orchestrer une comparaison approfondie entre les sites afin d'arrêter ce choix.

Agilkia réunit tous les critères scientifiques, de sécurité et de trajectographie nécessaires à la réussite de la mission Rosetta. L'atterrisseur pourra analyser, au terme d'une descente de 7 heures, la surface de la comète, sa composition, sa température ainsi qu'une multitude d'autres paramètres. Avec ces analyses, les scientifiques pourront comprendre la composition de l'eau et des éléments organiques collectés par la comètes il y a 4,6 milliards d'années, lors de la formation du Système solaire.

© Esa