Sciences

Kézako : comment une voile solaire peut-elle propulser un vaisseau spatial ?

VidéoClassé sous :voile solaire , LightSail , satellite

Dans l'espace, une surface suffisamment grande peut être poussée par les photons du Soleil. C'est le principe de la voile solaire, testé avec succès en juin 2015 par la Planetary Society. Un système audacieux qu'Unisciel et l'université de Lille 1 nous expliquent au cours de cet épisode de Kézako.

À l'image d'un voilier poussé par le vent, la voile solaire utilise la pression des radiations solaires afin de propulser un satellite ou un vaisseau spatial. Même si la force exercée sur la voile est extrêmement faible, la voile peut atteindre de grandes vitesses. En effet, en dehors d'un propulseur, seule la force gravitationnelle peut modifier la trajectoire d'un engin spatial. Cette voile pourrait participer, en complément d'autres technologies, à l'orientation de satellites en orbite autour de notre planète, le principal atout étant que ce système ne consomme aucun carburant.

Parmi les démonstrateurs qui utilisent une voile solaire ayant déjà volé, on peut citer NanoSail. Ce projet développé par la Nasa s'est déroulé avec succès, démontrant l'intérêt d'une telle technologie en conditions réelles d'exploitation d'un CubeSat, un satellite minuscule. En juin 2015, l'association Planetary Society a déployé en orbite son prototype Lightsail, de 32 m2.

© Unisciel