Sciences

Quelle est la durée de vie d'une centrale nucléaire ?

Question/RéponseClassé sous :physique , centrale nucléaire , énergie nucléaire

En France, les autorisations de fonctionnement des centrales nucléaires n'excèdent pas les dix ans. Ces installations doivent ensuite subir ce que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) appelle une visite décennale, qui valide (ou non) leur niveau de sûreté, avant de les autoriser à fonctionner pour dix années supplémentaires.

Les quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle, Lorraine) ont été mis en service entre 1986 et 1992. © Gilles FRANCOIS, Flickr, CC by 2.0

Une centrale nucléaire est un outil industriel presque comme les autres. Du moins du point de vue de sa durée de vie. Une centrale nucléaire s'exploite et s'entretient. Elle n'a, a priori, pas de date limite d'utilisation.

D'un point de vue technique, toutes ses composantes - sauf peut-être l'enceinte de confinement en béton et la cuve du réacteur dans laquelle se déroulent les réactions nucléaires - sont remplaçables. La réelle contrainte ici - et elle est de taille -, c'est de garantir la sûreté du système.

La sûreté des centrales nucléaires en France

C'est pourquoi l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) - une autorité administrative indépendante - procède régulièrement à des contrôles de sûreté au sein des centrales nucléaires françaises. Tous les dix ans notamment, les installations sont arrêtées et un examen en profondeur est mené par l'exploitant, sous la houlette de l'ASN :

  • Un examen de conformité consiste à comparer l'état réel de l'installation au référentiel de sûreté et à la réglementation applicable ;
  • Une réévaluation vise à améliorer la sûreté de l'installation au regard des nouvelles réglementations et des retours d'expérience d'autres centrales (Tchernobyl et Fukushima pour les accidents les plus graves).

C'est l'occasion aussi de déployer des améliorations de sûreté.

La prolongation de la durée de vie d'une centrale nucléaire

Si, à l'origine, une centrale nucléaire a été construite pour durer entre 25 et 40 ans, les progrès technologiques réalisés dans l'intervalle de temps permettent généralement d'en améliorer le fonctionnement et la sûreté et d'envisager de prolonger la durée de fonctionnement d'une centrale nucléaire.

Par ailleurs, les méthodes de calcul en mécanique du solide, et en particulier en mécanique de la rupture, ont fait de réels progrès suite à la révolution informatique et aux simulations numériques. Les experts sont donc aujourd'hui mieux armés pour prédire le comportement détaillé d'une installation et prévoir une plus longue durée de vie de ses composants.

Le démantèlement et l'arrêt d'une centrale nucléaire

Une fois les considérations de sûreté et les aspects techniques de la question pris en compte, il ne faut pas oublier non plus le point de vue économique. Il arrive en effet un moment où le coût de la maintenance ou du remplacement des composants usagés peut s'avérer trop élevé. La décision peut alors être prise de fermer et de procéder au démantèlement de la centrale.

L'arrêt d'une centrale nucléaire peut enfin être le résultat d'une décision politique, comme cela a été le cas en Allemagne, par exemple.

Cela vous intéressera aussi